Les aides AITA (Accompagnement à l'Installation -Transmission en agriculture)

L'objectif est de soutenir :

- d'une part des jeunes souhaitant devenir chef d'exploitation, non issus du milieu agricole ou ne reprenant pas l'exploitation familiale,

- d'autre part des enfants d'agriculteurs souhaitant reprendre une exploitation familiale ne permettant pas leur installation dans des conditions économiques satisfaisantes et qui doivent rechercher des surfaces complémentaires pour réaliser leur projet professionnel à titre individuel ou dans le cadre sociétaire.

Ces jeunes agriculteurs doivent remplir les conditions d'obtention de la DJA.

 

Bénéficiaires :

• Jeunes Agriculteurs non issus du milieu agricole ou contraints de rechercher une exploitation Hors du Cadre Familial (HCF)

• Jeunes Agriculteurs s'installant sur une petite structure familiale contraints de rechercher des terres HCF

• Agriculteurs désirant transmettre leur exploitation à un JA

(HCF= aucun lien de parenté jusqu'au 3ème degré inclus avec le cédant et les propriétaires + exploitations familiale à plus de 50 km. Sinon dérogation à demander).

POUR LES CEDANTS

Réalisation d'un audit de l'exploitation

Préalablement à l'inscription au Répertoire Départemental à l'Installation une visite détaillée est réalisée par le conseiller RDI. L'objectif est d'analyser le potentiel économique de l'exploitation, de définir les modalités de transmission, et de décrire précisément l'exploitation aux candidats. L'aide prend en charge une partie des frais engendrés par cette démarche, dans la limite de 1 200 euros.

Inscription au Répertoire Départemental à l'Installation (RDI)

Le répertoire est un service qui permet aux agriculteurs envisageant une cessation d'activité d'être mis en relation avec des candidats à l'installation.

Une prime modulable plafonnée à 4 000 € est allouée à l'exploitant cédant.

Conditions : Céder à un jeune HCF, entre 18 et 40 ans avec connaissances et expériences professionnelles suffisantes.

 

POUR LE JEUNE AGRICULTEUR (JA)

  • Aide au stage parrainage : La réalisation d'un stage de "parrinage" d'une durée minimale de 3 mois est possible pour le JA, sur l'exploitation qu'il souhaite reprendre. L'aide consite en une indemnité dont le montant est versé en deux fois (50% au début du stage et 50% à la fin du stage). Selon les cas, le stage peut ête agréé au titre de la formation professionnelle. Il permet à un jeune de se préparer sur place à la reprise d'une exploitation. Ce stage est aussi possible dans le cadre d'une future association.

 

  • Prise en charge des frais de diagnostic et/ou étude de marché  : Montant de l'aide : L'aide prend en charge une partie des frais engendrés par cette démarches plafonnée à 1 200 €

.

Pour davantage de renseignements et connaître les conditions d'éligilbilité, contactez le Point Info Installation 45.