Accueil

  • Projet de mandature 2020-2021 des Jeunes Agriculteurs du Loiret

    Rassemblé en séminaire le 10 février, le nouveau conseil d’administration des Jeunes Agriculteurs du Loiret s’est doté d’un projet de mandat ambitieux et innovant.Les vingt administrateurs de Jeunes Agriculteurs du Loiret fraîchement élus se sont réunis pour la première fois le lundi 10 février pour un séminaire de début de mandat. Les objectifs de cette journée étaient multiples, les principaux étant de créer un esprit d’équipe,  de répartir les commissions et de rédiger le projet de mandature. Alice Lemaire, conseillère réseau national et Cécile Grivot, déléguée régionale, ont animé cette session d’accueil par différents ateliers.

    Etat des finances de JA Loiret

    La mise en route de la nouvelle équipe départementale s’est tenu à Fleury-les-Aubrais dans les locaux de CER France Alliance Centre, partenaire du syndicat. Son directeur de Territoire, Didier Perrier, a présenté en milieu de matinée aux nouveaux élus JA, un état des finances du syndicat et de l’association AJIR (Association des Jeunes pour les Initiatives Rurales) créée en 2003 pour porter les opérations de communication. Depuis 2018, la comptabilité des deux structures est réalisée par le centre de gestion qui apporte toute son expertise dans le domaine.

    Bilan et projection

    Un bilan du mandat  2018-2019 présidé par Maxime Buizard Blondeau, a été dévoilé. Quatre thématiques fortes avaient été retenues : l’installation, la communication, la dynamique du réseau et le développement de partenariats. 90 % des projets ont été réalisés. Le syndicat a notamment conservé la labellisation Point Accueil Installation et a embauché une animatrice pour renseigner tous les porteurs de projet en agriculture. Un troisième événement, baptisé Festi’Ferme, a vu le jour en juin dernier. Une seconde édition est d’ailleurs en préparation. L’équipe sortante a également accueilli deux instances nationales dont l’Université d’hiver qui a rassemblé cent-trente participants début décembre à Saint-Jean-de-Braye. Enfin, le syndicat a remporté les élections à la chambre d’Agriculture au côté de la FDSEA du Loiret.

    Le 10 février, la nouvelle équipe en place s’est fixé trois grands axes de travail : l’installation, les filières et la communication. Une dizaine d’actions ont été déclinées pour chacune de ces trois priorités, parmi lesquelles figure l’organisation d’un événement de grande ampleur en plein cœur d’Orléans pour 2021 inspiré de Nature capitale. Le syndicat réfléchit également à candidater pour accueillir à son tour Les Terres de Jim, la nouvelle appellation de la finale nationale de labour. L’ultime édition loiretaine s’était tenue en 1959 !  C’est une feuille de route ambitieuse et innovante que s’est fixée la nouvelle équipe présidée par Charles Perdereau.

  • Une nouvelle équipe à la tête de Jeunes Agriculteurs du Loiret pour deux ans

    Noouveau conseil d'administration de Jeunes Agriculteurs du Loiret présidé par Charles PerdereauLe 31 janvier, quatre-vingts membres des Jeunes Agriculteurs du Loiret ont assisté à l’assemblée générale du syndicat qui s’est tenue dans les locaux de la salle polyvalente de Boësses mis gracieusement à disposition par la municipalité. Cette année, ce temps fort a été marqué par le renouvellement du conseil d’administration. Retour sur le huis-clos organisé en présence d’Eric Fleury, administrateur Jeunes Agriculteurs et Simon Bransard, vice-président JA Centre-Val de Loire.

    Bilan financier équilibré

    Clément Mercier, le trésorier, a ouvert la séance en présentant les comptes du syndicat. Après plusieurs années déficitaires, le bilan financier 2019 laisse apparaitre un modeste excédent (455 €), dû à la réussite des événements particulièrement nombreux l’an passé et à une gestion très rigoureuse de l’équipe sortante. Dans ce contexte, les cotisations pour 2021 seront maintenues à leur niveau actuel à savoir : 80 € pour les agriculteurs, 30 € pour les étudiants et 60 € pour les salariés. Un abonnement d’un an au bimestriel JAMAG est inclus avec l’adhésion au syndicat.

    Rapport moral adopté à l’unanimité

    Le secrétaire général, Florent Guilloteau, a par la suite présenté le rapport moral avec ses adjoints, Cédric Perdereau et Pierrick Pigot. Ensemble, ils sont revenus sur les dernières mobilisations syndicales (accords de libre-échange, agribashing et ZNT), pour démontrer, avec quelques acquis syndicaux à l’appui, l’intérêt des mobilisations. « Ca faisait longtemps que JA n’avait pas fait autant de manifestations […] Ça montre bien l’esprit du réseau JA de se serrer les coudes » a souligné le président sortant, Maxime Buizard Blondeau qui voit dans les arbitrages en cours de la future PAC, « de nombreux enjeux financiers bien plus importants encore à défendre pour le maintien de nos agricultures ».

    Charles Perdereau, 27ème président JA Loiret

    L’assemblée a par la suite procédé à l’élection du nouveau conseil d’administration. Ce dernier compte dorénavant vingt élus contre vingt-deux, suite à la fusion cet automne des cantons de Briare et de Chatillon-Coullons. Charles Perdereau, 29 ans, succède à Maxime Buizard Blondeau, à la tête du syndicat. Le reste du bureau sera élu le 10 février lors du séminaire de début de mandat. Les principaux objectifs de cette journée seront « de créer un esprit d’équipe, de répartir les commissions et de définir le projet de la nouvelle mandature ».

    Pour clore avec humour le huis-clos et remémorer de joyeux souvenir de ces deux dernières années présidées par Maxime Buizard Blondeau, un film bêtisier a été projeté. La conviJAlité était le maitre-mot du mandat qui l’a prouvé une nouvelle fois !

  • Terre en fête en préparation

    La Paysanne Race, nouvelle activité proposée à Terre en fête 2020Le comité de pilotage en charge de l’organisation de la prochaine édition de Terre en fête s’est réuni le 24 janvier à Sigloy pour faire le point sur le projet et travailler sur les supports de communication.

    Nouveauté 2020 : la Paysanne Race

    Deux jours plus tôt, un groupe de travail restreint a planché sur la Paysanne Race, nom de la course à obstacles qui sera à l’affiche de la 9e édition programmée le 6 septembre à Donnery.  Pour préparer cette nouvelle animation, les JA ont fait appel à un coach sportif qui a réfléchi à des épreuves calquées sur le métier d’agriculteur. Un test grandeur nature a été réalisé dimanche dernier par quelques JA volontaires. Cette course fun, unique en son genre, se jouera seule ou entre amis et sera accessibles à tous (certificat médical obligatoire), l’essentiel étant de s’amuser !

    Point d’étape

    La recherche de partenaires, d’exposants et d’animations se poursuit. Pour la bonne organisation de cette fête, les Jeunes Agriculteurs doivent rassembler les fonds et le matériel nécessaire à la tenue de cette journée. Des premiers contacts ont été pris et quelques réponses positives déjà reçues. Les producteurs, concessionnaires, entreprises ou collectivités souhaitant participer ou soutenir cette grande fête agricole sont invités à contacter au plus vite les organisateurs au 02.38.71.91.31 ou ja.loiret@gmail.com.

    Pour finir, le comité de pilotage a dessiné les contours de l’affiche 2020. Inspirée de celle réalisée l’an dernier, elle mettra en avant la Paysanne Race, la grande nouveauté 2020.

    ⇒ Prochaine réunion le 21 février 2020 à Sigloy.

  • Bientôt une nouvelle équipe à la tête du syndicat JA Loiret

    Le 16 janvier, MAxime Buizard Blondeau a présidé son dernier conseil d'administration JA Loiret en tant que président du syndicat. Il ne sera pas candidat à sa succession.Après deux ans de travail, le mandat du conseil d’administration de Jeunes agriculteurs du Loiret touche à sa fin. Vendredi 31 janvier, une nouvelle équipe sera élue à l’occasion de la 63e assemblée générale du syndicat. Un ultime conseil d’administration s’est tenu jeudi 16 janvier pour valider les comptes et préparer la passation de pouvoir.

    Si l’année 2019 a été chargée en événements, 2020 devrait être du même acabit. Festi’Ferme sera reconduit en juin avec une organisation pilotée par le futur bureau. En plus des opérations de communication Un Dimanche à la campagne (23 août) et Terre en fête (6 septembre), le conseil d’administration a acté, jeudi de la semaine dernière, de gérer la restauration lors des trois journées techniques proposées au printemps par le groupe France agricole, sur le site d’Innov-agri à Outarville. Un plus gros projet, nécessitant un chiffrage précis et l’aval du futur conseil d’administration, est également à l’étude. La nouvelle équipe devra rapidement se positionner ou non sur ce projet ambitieux requérant beaucoup de bénévoles.

    Les événements développés par le syndicat ont pour but de promouvoir l’agriculture, le « manger français » et lutter contre l’agribashing ambiant. Ils aident aussi la structure à financer d’autres actions d’ordre plus syndicales, comme la représentation et la défense des jeunes au quotidien. « L’équilibre financier reste fragile », comme l’a rappelé le trésorier Clément Mercier lors de la validation des comptes par le conseil d’administration. Même s’ils sont en nettes amélioration par rapport à l’an passé, ils restent une préoccupation centrale des élus JA. Ces derniers vont néanmoins proposer à l’assemblée de maintenir les montants de cotisations 2021 au même niveau qu’en 2020.

    63e assemblée générale
    Le point suivant portait sur l’assemblée générale. Elle se tiendra vendredi 31 janvier à la salle polyvalente de Boësses et aura pour thème "S’installer en élevage laitier dans le Loiret". Bruno Verkest, vice-président de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait), Valentin Beaudoin, élu Chambre en charge du dossier élevage, et Éric Fleury, administrateur JA national, ont confirmé leur participation à la table ronde. Un quatrième invité doit encore donner sa réponse. Ce temps fort sera également marqué cette année par le renouvellement de l’équipe dirigeante. Enfin, une soirée aligot-saucisses, organisée par les JA du Pithiverais, clôturera en beauté ces deux années de mandat. Tous les membres, partenaires et élus sont conviés à ce moment de convivialité qui permettra de prolonger les échanges et faire connaissance avec la nouvelle équipe JA. Cette dernière a d’ores et déjà rendez-vous lundi 10 février prochain pour un séminaire de début de mandat, destiné à répartir les postes et rédiger le projet de mandature. Une page se tourne chez les Jeunes agriculteurs du Loiret, une nouvelle va bientôt s’écrire.

  • Augustin Fouassier nouveau président des JA de Lorris Bellegarde

    L'équipe des JA de Lorris Bellegarde a été renouvelée à 100%, avec à sa tête Augustin FouassierLes Jeunes agriculteurs de Lorris-Bellegarde ont tenu leur assemblée générale vendredi 17 janvier au soir à Beauchamps-sur-Huillard, en présence de Florent Guilloteau, secrétaire général départemental du syndicat, et Cédric Perdereau, son suppléant. Une quinzaine de personnes a assisté à ce temps fort, des membres mais aussi des jeunes invités à découvrir le syndicat et ses actions.

    Depuis quelques années, l’antenne de Lorris-Bellegarde se cherche un nouveau souffle pour se relancer et continuer à porter la voix des jeunes du secteur. Profitant de l’assemblée générale annuelle, JA Loiret, avec l’appui de quelques adhérents de Lorris-Bellegarde, a entrepris de reconstruire le réseau et de fédérer de nouveaux membres pour avoir un échelon plus fort, représentatif de toutes les agricultures et force de proposition.

    Après la présentation détaillée des diverses actions menées par le syndicat départemental l’an passé et de ses projets, l’assemblée a procédé à l’élection du conseil d’administration. Une équipe 100 % renouvelée, avec à sa tête Augustin Fouassier, nouveau membre, a repris les rênes et s’est fixée pour seul objectif de redynamiser l’échelon. Des réunions et quelques rendez-vous conviviaux vont être programmés pour, dans un premier temps, faire connaissance. Le projet de terminer la moiss-batt-cross du canton a également été évoqué mais pour l’heure rien n’a été décidé.

    La nouvelle équipe en place peut compter à la fois sur le soutien des Jeunes agriculteurs du Loiret ainsi que sur ses anciens membres « sympathisants », pour revitaliser les JA de Lorris-Bellegarde.

    Le conseil d’administration se compose ainsi : président, Augustin Fouassier ; vice-présidents, Édouard Jouanneau et Nathan Vacher ; secrétaire général : Sylvain Gout ; trésorier : Alexandre Guillet.

  • Les Toqués de l'agriculture en préparation dans le Centre-Val de Loire

    Les Toqués de l’agriculture en avrilDu 24 au 26 avril 2020, Jeunes Agriculteurs s'installera sur le parvis de l'Hôtel de ville à Paris pour l’événement « Les Toqués de l’agriculture ». Trois jours consacrés à la promotion des métiers de l’agriculture. A travers des activités ludiques et innovantes et quatorze stands régionaux le public pourra échanger avec les jeunes agriculteurs présents et découvrir les produits territoriaux.

    Vendredi 10 janvier à Blois se sont réunis les membres du comité de pilotage régional de l’événement. En charge de l’organisation du stand Centre-Val de Loire sur Les Toqués de l’Agriculture, les six élus se retrouvent régulièrement pour travailler sur le projet et ainsi mettre en valeur les savoir-faire et la gastronomie de la région.

    Le Centre-Val de Loire, la diversité à l’honneur 

    Au cours de la réunion, l’équipe a sélectionné les 40 produits qui représenteront la région. Entre autres, fromages de chèvre AOP, rillette de Touraine, pomme, asperge, vins et miel de Beauce seront à l’honneur.

    Jeunes Agriculteurs Centre-Val de Loire n’oublie pas le surnom imputé à ses plaines, « le grenier à blé de la France ». En partenariat avec le moulin des Gaults de Poilly-lez-Gien et géré par les jeunes agriculteurs du Centre-Val de Loire, une boulangerie sera présente et en fonctionnement sur les trois jours des Toqués de l’Agriculture. A l’achat ou en dégustation avec une planche apéritive, les gourmands et gourmets pourront savourer le pain des Gaults et la baguette Bagatelle Label Rouge issue de blé certifié Culture Raisonnée Contrôlée (CRC).

    La betterave sucrière française sera également mise en valeur avec la réalisation de barbes à papa. Quelques autres gourmandises seront proposées, comme les poires tapées ou des tartines de confitures, de pâte à tartiner et de miel pour un petit déjeuner 100% Centre-Val de Loire.

    La région a été désignée région "Goût de France" en 2020. Ce titre est une reconnaissance tant pour la richesse gastronomique de la région que pour le travail de celles et ceux qui valorisent et embellissent au quotidien les produits issus des différents terroirs. Le stand de Jeunes Agriculteurs Centre-Val de Loire saura être à la hauteur pour honorer ce titre.

    Le dimanche, place aux chefs !

    Accompagné par l’association Le Tour des Terroirs, Les Toqués de l’Agriculture accueilleront de jeunes chefs étoilés qui prendront place aux côtés des jeunes agriculteurs pour sublimer les produits régionaux. En Centre-Val de Loire, Jeunes Agriculteurs a la chance de collaborer avec Thomas PARNAUD et Jérôme BELLEGUEILLE du restaurant Le Grand Monarque à Chartres. Deux chefs pour deux recettes, la première est une mousse de Valençay dégustée en avant-première sur Ferme Expo à Tours en novembre, la seconde recette est encore une surprise à découvrir à Paris, avis aux amateurs…

    La campagne de communication se poursuit

    Après les deux pré-événements, Papilles en fête à Blois en mai et Ferme Expo à Tours en novembre 2019, Jeunes Agriculteurs Centre-Val de Loire poursuit la promotion de l’événement. Pour ce faire, les membres du CoPil ont planché sur quelques anecdotes de la région et ont choisi une dizaine de produits, parmi les quarante sélectionnés pour créer un lot. La page Facebook Les Toqués de l’Agriculture a été animée toute la semaine par ces anecdotes afin de faire découvrir la région Centre-Val de Loire aux français. Ce vendredi, les likeurs de la page pourront tenter de gagner le lot mis en jeu par Jeunes Agriculteurs Centre-Val de Loire. De quoi faire patienter ou saliver les visiteurs du parvis de l’hôtel de ville de Paris les 24, 25 et 26 avril 2020.

    Un projet collectif

    Point à l’ordre du jour tout aussi important, les partenaires. Représentants de l’état, collectivités locales, coopératives, interprofessions, privés, tous sont invités à soutenir financièrement ou techniquement le projet.

    Pour Jeunes Agriculteurs Centre-Val de Loire, Les Toqués de l’Agriculture est l’opportunité de promouvoir et d’exprimer la singularité de sa région.

    Près d’une cinquantaine d’adhérents seront présents démontrant le dynamisme et l’attractivité de leurs territoires pour entretenir le lien entre les consommateurs et les producteurs.

    Dix ans après Nature Capitale sur les Champs-Élysées, une nouvelle génération de Jeunes Agriculteurs repart à la conquête des consommateurs parisiens.

  • Adrien Coopoolse reconduit à la tête des JA de Jargeau Chateauneuf/Loire

    : Les JA de Jargeau-Châteauneuf/Loire ont tenu leur assemblée générale vendredi 20 décembre à Tigy. L’occasion de faire le point sur les projets 2020.L’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs de Jargeau-Châteauneuf/Loire s’est tenue à l’auberge du Cheval blanc à Tigy, vendredi 20 décembre, en présence de Charles Perdereau, vice-président départemental.

    Valentin Caron, secrétaire général, a dressé un bilan plutôt satisfaisant de l’année écoulée. En février, l’échelon a organisé sa traditionnelle soirée JA, qui a connu une belle affluence. Plusieurs partenaires les ont soutenus dans ce projet. Par ailleurs, les membres se sont  mobilisés à plusieurs reprises, à l’appel de JA Loiret. Ils ont notamment organisé, le 8 octobre dernier, un barrage filtrant sur le pont qui relie Jargeau/Saint-Denis-de-l’Hôtel, pour dénoncer l’agribashing. Les JA de Jargeau et leurs conjoints sont également partis mi-septembre découvrir l’agriculture girondine.

    Jason Bouclet, trésorier sortant, a par la suite dévoilé un rapport financier déficitaire (- 1800 €). Pour faire des économies,  l’assemblée n’a pas renouvelé la prise en charge des adhésions pour 2020. Une solution doit également être trouvée pour ne plus perdre d’argent sur le poste restauration de la soirée JA. Plusieurs pistes ont été avancées, comme un meilleur filtrage des entrées ou encore un paiement à l’avance etc. Ce point sera ré-abordé et tranché lors d’une prochaine réunion de préparation.

    Le conseil d’administration sortant a été en partie reconduit. Seul Jason Bouclet, qui ne souhaitait pas briguer un nouveau mandat de trésorier, a été remplacé par Pierre Dailly. Adrien Coppoolse, a accepté d’être réélu au poste de président, pour mener à bien l’organisation de Terre en fête avec l’appui des JA du Val de Sully. Le prochain comité de pilotage se tiendra le 10 janvier à Viglain. Au cours du déjeuner qui a suivi, l’idée de défendre les couleurs de l’échelon à la course de Moiss’batt’cross de Terre en fête  été lancée…

    L’année 2020 s’annonce chargée pour les JA de Jargeau Châteauneuf qui ne seraient pas contre d’avoir un peu de renforts pour mener à bien tous leurs projets. Avis aux intéressés !

  • Une nouvelle équipe à la tête de JA Gâtinais Est

    L’assemblée générale s’est déroulée le 18 décembre à Montargis.Mercredi 18 décembre, JA Gâtinais Est 45 a tenu son assemblée générale au siège de la Caproga la Meunière à Montargis, en présence de Florent Guilloteau, secrétaire général JA Loiret et d’une quinzaine de membres.

    Pierrick Pigot, président sortant, a ouvert la séance par la lecture d’un poème de sa production rappelant les valeurs de l’échelon aux nouvelles recrues : 

    «  Le JA du Gâtinais est téméraire.

    Il traverse les campagnes les plus reculées pour défendre son métier,

    N’hésite pas à proposer de nouvelles initiatives pour traverser toutes ces crises.

    Suivre une formation ou s’embourber en tracteur ne lui fait pas peur,

    Ainsi la communication découlera comme la bière dans son verre.

    Animer le réseau local au réseau international est une drôle d’aventure,

    Mais il est prêt à tout pour promouvoir sa passion : l’agriculture.

    JA Gâtinais, une école de la vie, des amis pour la vie ».

    Une année riche

    Après cette introduction forte appréciée, Pierrick Pigot est revenu en détail sur le bilan de l’année écoulée. Outre l’organisation de Terre en fête le 1er septembre dernier au lycée du Chesnoy, les membres se sont mobilisés tout au long de l’année pour promouvoir le métier d’agriculteur. Portes-ouvertes à l’huilerie des Fouets (21 avril), opération Raconte-nous la ferme auprès des scolaires (26 avril), conférence-débat sur les idées reçues en agriculture (4 avril), communication sur une aire d’autoroute (20 avril), interviews sur France 3 Centre-Val de Loire, Ciné-débat au Vox (18 octobre) etc., sont quelques exemples des actions menées en 2019.

    Projet de biathlon JA

    Par la suite, l’assemblée a défini les projets pour 2020. Une visite de Rungis et de la malterie Soufflet sont d’ores-et-déjà programmées le 21 janvier, avec le comité du comice. Les JA du Gâtinais, grands perdants du dernier tournoi de foot JA, ont acté d’organiser un biathlon fin avril, qui combinera foot et mölkky. Enfin comme à l’accoutumée, l’échelon participera activement au comice de Château-Renard en août. Des réunions seront nécessaires pour préparer ces rendez-vous.

    Pour finir, l’assemblée a procédé au renouvellement du conseil d’administration sous le contrôle de Florent Guiloteau. Marine Caekaert, installée à Chevry-sous- Bignon en bovins allaitants, a été élue présidente pour un mandat de deux ans.