Accueil

Une année bien remplie pour JA Gâtinais Est 45

: Les adhérents de l’échelon Gâtinais Est se sont réunis la semaine dernière pour préparer les prochaines échéances à venir.Le 26 mars, les membres des Jeunes Agriculteurs de l’échelon Gâtinais Est 45 se sont rassemblés chez leur président, Pierrick Pigot. A l’ordre du jour de cette réunion, figurait la préparation de trois événements à venir, à savoir dans l’ordre chronologique : la journée du développement durable de Courtenay, la porte-ouverte de l’Huilerie des Fouets et la prochaine édition de « Terre en fête » à Amilly.

Le 4 avril prochain, l’antenne locale JA participera à la journée du développement durable organisée par la mairie de Courtenay. Sur invitation de cette dernière, Pierrick Pigot animera une conférence dans la salle du foyer-municipal sur « le métier d’agriculteur et les idées reçues ». Plusieurs JA se joindront à lui, afin de l’épauler.

Le 21 avril, JA Gâtinais Est participera, comme à l’accoutumée, à la porte-ouverte Bienvenue à la ferme organisée à l’huilerie des fouets. Cette année,  les JA animeront plusieurs ateliers autour des céréales et feront éclore des œufs de poules. Ils vendront également de la farine produite par Cyril Regnier, un jeune installé, qui s’est lancé, depuis peu, dans la fabrication de farine de blé.

Enfin, le 1er septembre, JA Gâtinais Est accueillera l’événement « Terre en fête » sur les terres du lycée du Chesnoy à Amilly. L’édition 2019 se démarquera des précédentes, par l’organisation d’une course de « traine-culs », des voitures dépourvues d’arrière-train. La fête JA, sera également, cette année, le théâtre du championnat régional de labour. Bien évidemment, Moiss’batt’cross, marché du terroir, exposition de matériel agricole, labour et moisson à l’ancienne, baptême de l’air et bien d’autres surprises encore seront à l’affiche de « Terre en fête ». Les Jeunes Agriculteurs de l’échelon Gâtinais Est espèrent ainsi battre le record d’affluence !  

Festi'ferme: Réservez votre week-end du 1 et 2 juin

Logo festifermeLe 21 mars, Gabriel Beaulieu, le président des Jeunes Agriculteurs de l’échelon Loire Beauce, a réuni ses membres, pour principalement discuter des préparatifs de « Festi’ferme », les  1 et 2 juin prochains.

Le programme des festivités se précise. La manifestation débutera à 14 heures le samedi. Des visites guidées de l’exploitation laitière accueillant l’événement seront proposées tout au long du week-end pour faire découvrir, en toute transparence, le métier d’éleveur et les techniques agricoles d’aujourd’hui. A côté, diverses animations complèteront le programme, comme des courses de moiss’batt’cross, un marché du terroir, une présentation des cultures loiretaines, une messe en plein air (dimanche matin)...

Un festival de musique et de saveurs

Durant ces deux jours de fête, des groupes de musique en tous genres viendront jouer, sur une scène aménagée pour l’occasion, notamment le groupe Orléanais « Ni Queue Ni Tête » ou encore « les Heavy Birds ». Bandas, fanfares, chorales… mettront également l’ambiance.

Outre une programmation musicale hétéroclite, « Festi’ferme » fera aussi frétiller les papilles le dimanche midi grâce à son menu gastronomique préparé avec des produits locaux de saison (sur réservation). Une restauration snacking sera également proposée ainsi qu’un marché du terroir, haut en couleur !

A bientôt deux mois de la première édition de « Festi’ferme », JA Loire Beauce a encore beaucoup de pain sur la planche. Le budget n’est pas ficelé ; la recherche de partenaires financiers ou techniques est la priorité des membres du comité. Côté communication, l’affiche officielle va sortir dans les prochains jours. Un programme, imprimé en 10.000 exemplaires, est, quant à lui, en cours de conception. A l’approche du grand week-end, les préparatifs s’accélèrent, les rendez-vous se multiplient… Tout doit être fin prêt le 1er juin !

Présidents et secrétaires généraux réunis en conseil départemental

: Le 12 mars s’est réuni le conseil départemental JA, un lieu d’expression des présidents cantonauxUn conseil départemental, rassemblant les présidents des échelons locaux JA, s’est tenu le 12 mars au soir à Nesploy. Deux fois par an, cette instance consultative, présidée par le secrétaire général départemental, se réunit pour échanger sur la dynamique des cantons, mutualiser les expériences, faire un point d’étape sur les projets et prendre la température du réseau.

A chaque canton son projet

La réunion de la semaine dernière a débuté, comme à l’accoutumée, par le bilan des activités passées et projets à venir au sein des échelons JA. Les présidents ou son représentant ont pris la parole à tour de rôle pour dresser un état des lieux de la dynamique cantonale. Réunions, visites, soirées festives… ont émaillé la saison hivernale. Chaque échelon s’est au minimum réuni une fois dans les deux derniers mois, preuve de la vitalité du réseau JA. Ces rencontres régulières permettent ainsi de créer du lien entre les membres et aide au bon fonctionnement du syndicat.

Les remontées du terrain

Le point suivant portait sur les remontées syndicales. Le conseil départemental est un lieu d’expression pour les représentants locaux, qui se font porte-parole des adhérents. Julien Dosne, le président du Pithiverais, a demandé des informations complémentaires au sujet d’une nouvelle taxe sur l’engrais liquide. Plusieurs élus JA ont également fait part d’une recrudescence d’insultes et de critiques à l’égard de leurs pratiques.

JA Loiret organisme de formation

Les besoins en formation ont été recensés au cours de la réunion. Il a notamment été acté d’organiser une suite d’un jour à la formation « Un premier pas vers le calcul de mes coûts de production avec l’outil JA’ffine », pour encourager les agriculteurs à continuer de calculer chaque année leurs coûts. Prévue en juin, la formation sera ouverte aux agriculteurs ayant suivi le premier module. Une intervention sur les charges de mécanisation complètera le programme.

Pour finir, Florent Guilloteau a fait un point sur les projets et événements JA. Il en a profité pour inviter les cantons à se positionner sur l’organisation des événements départementaux de 2020, d’ici le conseil mixte prévu en mai. Cette instance de co-décision réunira les présidents cantonaux et les administrateurs départementaux. Le prochain conseil départemental se tiendra, quant à lui, le 17 septembre prochain et abordera principalement le renouvellement des équipes JA prévu l’hiver prochain.

Un conseil d’administration chargé

Retour sur le conseil d’administration des Jeunes Agriculteurs du Loiret du 4 mars.Le conseil d’administration mensuel des Jeunes Agriculteurs du Loiret s’est tenu le 4 mars.

Lors de cette réunion, de nombreux sujets ont été abordés, à commencer par l’accueil de la session foncière nationale du 5 au 7 mars à la Maison Familiale et Rurale du Pithiverais. A l’occasion de la tenue imminente de ce temps fort, le conseil d’administration JA a, exceptionnellement, été délocalisé dans les locaux de la MFR d’Ascoux, dans l’optique de permettre aux administrateurs de découvrir les lieux et finaliser les derniers préparatifs. Ces trois jours de travail, réunissant une trentaine de représentants des régions, seront ponctués de moments conviviaux valorisant le terroir et territoire loiretain.

Remaniement au sein de JA Loiret

Suite à l’installation de la nouvelle assemblée délibérante de la Chambre d’agriculture du Loiret le 1er mars dernier, le conseil d’administration JA a revu la répartition des représentations entre ses élus et déchargé son binôme de tête, amené à prendre davantage de responsabilités au sein de la chambre consulaire. Pierrick Pigot et Charles Perdereau ont ainsi été nommés respectivement, second secrétaire général adjoint et second vice-président départemental des Jeunes Agriculteurs.

Elaboration du futur parcours transmission

A l’ordre du jour figurait également un point sur le projet EXPERTIS, porté par JA national dans le cadre d’un appel à projets du ministère de l’agriculture. Il s’agit d’une nouvelle offre d’accompagnement multi-acteurs fournissant au cédant une expertise exhaustive de la valeur de son outil de production et ainsi faciliter sa transmission. Après la création d’un cadre national formalisé le 25 février dernier par la signature d’une charte au salon de l’Agriculture, EXPERTIS va très prochainement entrer en phase de test dans deux régions pilotes, à savoir les Pays de la Loire et le Centre-Val de Loire. Dans cette dernière, l’expérimentation se déroulera dans le Cher et le Loiret. Une signature bi-départementale entre les différents experts aura lieu le 25 mars prochain.

Université d’hiver nationale

En fin de séance, un point sur l’organisation de l’Université d’hiver a été présenté par Laura Bes, responsable Communication. La candidature du Loiret a été retenue pour accueillir ce temps fort du réseau JA. Programmé du 3 au 5 décembre 2019, l’événement se déroulera à Saint-Jean-de-Braye, au siège du Crédit Agricole Centre-Loire, un partenaire historique du syndicat. A travers ce projet, JA Loiret souhaite faire rayonner le Loiret et permettre à ses membres d’être au cœur des débats. Si vous souhaitez les soutenir dans ce projet, n’hésitez pas à les contacter au 02.38.71.91.31 ou ja.loiret@gmail.com.

Des « traine-culs » à l’affiche Terre en fête 2019

L’édition 2019 de « Terre en fête » va s’enrichir d’une course de traine-culs. Rendez-vous le 1er septembre à Amilly pour admirer la dextérité des pilotes de ces drôles de bolides à faible adhérence.Le 26 février dernier, les membres des Jeunes Agriculteurs de l’échelon Gâtinais Est 45 se sont réunis à Chuelles, chez l’un d’entre eux, pour préparer la prochaine édition de « Terre en fête ». Cette fête de l’agriculture départementale, organisée à tour de rôle par les échelons locaux JA, se déroulera cette année le dimanche 1er septembre à Amilly.

A travers cet événement, le syndicat JA souhaite à la fois dynamiser le milieu rural  mais aussi mieux faire connaitre les métiers de l’agriculture et le savoir-faire de ceux qui les exercent, le tout dans une ambiance conviviale et divertissante.

Depuis cet automne, le comité d’organisation s’active à imaginer un programme d’animations digne de ce nom. Comme à l’accoutumée, les amateurs de sports mécaniques pourront se délecter devant le « Moiss’batt’cross », une course spectaculaire et insolite, de vieilles moissonneuses-batteuses. Mais la grande nouveauté de cette édition sera la démonstration de « Traine-culs », de drôles de voitures dépourvues d’arrière-train. Trois représentants de l’association TCS 45, basée à Chuelles, ont assisté à la première partie de la réunion JA, afin de fixer les modalités de l’animation.

Par ailleurs, Terre en fête 2019 accueillera le dimanche après-midi le Championnat régional de labour, une épreuve très technique, qui nécessite concentration, dextérité et précision, pour réaliser de beaux sillons réguliers. L’épreuve départementale se tiendra, quant à elle, le matin. Une démonstration de labour équin est également à l’affiche.

Bien évidemment, les animations habituelles telles que la mini-ferme, le marché du terroir, l’exposition de matériel agricole, les baptêmes de l’air en hélicoptère, les courses de tracteurs à pédales, le labyrinthe de paille et bien d’autres encore seront au programme de cette journée festive.

Chaque mois, les membres du comité d’organisation 2019 se réunissent pour préparer au mieux cette manifestation. A six mois du jour J, les préparatifs s’accélèrent, l’équipe JA s’affaire pour que tout soit au top le dimanche 1er septembre, veille de rentrée.

Un nouvel événement JA en préparation

JA Loire Beauce prépare « festi’ferme », un nouvel événement JA pour montrer et expliquer en toute transparence le métier et les pratiques agricoles.Une vingtaine de membres des Jeunes Agriculteurs de l’échelon Loire Beauce se sont réunis le 21 février à Ormes, pour organiser « Festi’ferme ». Ce nouvel événement JA se tiendra les 1 et 2 juin prochains à Dry sur une exploitation laitière.

La réunion de la semaine dernière a permis de finaliser le dossier d’autorisation préfectorale et de peaufiner le programme des festivités. Un repas sera proposé le samedi soir sur le site, avec concert et peut-être un feu d’artifice pour clore cette première journée. Le dimanche matin, une messe sera célébrée en plein air.

Tout au long du week-end, seront également organisés des visites guidées du site de production, un marché de producteurs locaux, une présentation des cultures, des courses de moiss’batt’cross, un village des partenaires, un service de buvette/restauration et bien d’autres surprises, le tout en musique !

Selon un récent sondage ODEXA pour le Figaro, « 85% des français ont une bonne opinion des agriculteurs». Il n’en est pas de même de l’agriculture, jugée certes « indispensables » mais dont les pratiques sont largement critiquées. Ce nouvel événement est justement destiné à redorer l’image de l’agriculture française, en dévoilant les coulisses d’une ferme pour expliquer en toute transparence le métier et les pratiques.

Pour soutenir ou participer à cette initiative, contactez les Jeunes agriculteurs du Loiret au 02.38.71.91.31 ou ja.loiret@gmail.com

Le groupe Communication JA fait le plein de projets

Retour sur le premier groupe Communication JA-AJIR 2019 qui a fait salle comble !Un groupe de travail JA-AJIR en charge de la Communication interne/externe s’est réuni mi-février, sous la conduite de Laura Bes. De nombreux sujets étaient à l’ordre du jour, à commencer par l’organisation d’ « Un Dimanche à la campagne », le DAC dans le jargon JA.

Devenez incollable sur la pomme de terre

Cette année, la pomme de terre, un pan de l’agriculture locale, sera à l’honneur de la 27ème édition organisée le 18 août prochain à Orléans (Quai Châtelet). Diverses animations seront déclinées autour de ce tubercule originaire du Pérou, devenu un aliment universel au fil des siècles.

Le marché du terroir sera reconduit à l’identique, avec les mêmes tarifs, à l’exception près de la date limite d’inscription avancée au 1er mai.

La mini-ferme avec ses animaux, ses éclosions en live d’œufs de poules, ses démonstrations de traite… sera bien évidemment au programme des réjouissances 2019. L’an dernier, plus de 5.000 visiteurs avaient fait le déplacement.

Deux événements nationaux à venir

Jeunes Agriculteurs du Loiret accueillera deux événements nationaux en 2019 : la session foncière du 5 au 7 mars et l’université d’hiver en fin d’année. Ces deux grands rendez-vous du réseau JA vont être l’occasion de faire rayonner le Loiret. Le groupe Communication va s’y attacher.

Concours photo

Le concours mensuel va reprendre en mars. Comme l’an dernier, un thème différent, en lien avec la saison, les travaux… sera annoncé chaque début de mois sur le compte Facebook des Jeunes Agriculteurs. Pour concourir, il faut envoyer ses plus beaux clichés sur le thème (dans la limite de 3 photos par participant) avant le 20 de chaque mois. Un vote des internautes, organisé pendant la dernière dizaine du mois, départagera les photographes amateurs. Le thème du mois de mars portera sur « les semis ».

Calendrier JA

Les Jeunes Agriculteurs envisagent de réaliser un calendrier en 2020, dont les bénéfices seraient reversés pour une bonne cause. Les échelons locaux sont invités à réaliser une photo libre, mais de bonne qualité.

Le groupe Communication JA-AJIR, est ouvert à tous les membres du syndicat JA et de l’association AJIR, désireux de s’impliquer dans la promotion du métier. Pour les aider à mener à bien leurs projets, n’hésitez pas à les contacter.

L’agriculture expliquée aux enfants

L’opération « Raconte-nous la ferme » est organisée avec le soutien de la Banque Populaire Val de France, qui prend en charge le transport des écoliers.Depuis une vingtaine d’années, par le biais de leur association de communication baptisée AJIR, les Jeunes Agriculteurs du Loiret font découvrir leur métier aux écoliers avec l’opération « Raconte-nous la ferme ». Le but : montrer aux enfants le lien entre les champs qui les entourent et leur assiette. La classe de CE2 Mme Caramelle, enseignante à la Selle-sur-le-Bied participe à l’opération cette année. Deux couples d’agriculteurs vont initier ses trente élèves à l’agriculture loiretaine.

Une première intervention en classe s’est tenue le 31 janvier. Marine et Edouard Caekaert, éleveurs de vaches allaitantes à Chevry-sous-le-Bignon et Charlène et Guillaume Perdereau, céréaliers à Chuelles ont animé chacun un atelier. Le premier consistait à faire deviner aux enfants les différentes étapes de la vie d’une vache, de la naissance à la reproduction. Le deuxième portait sur le cycle d’une céréale, du semis à la récolte. Dans le troisième atelier, les élèves ont découvert le matériel agricole et son utilité. Pour finir, les apprentis fermiers se sont exercés aux semis de graines de céréale. L’après-midi s’est terminé par une présentation des débouchés alimentaires et non alimentaires des céréales. Les enfants ont montré un vif intérêt tout au long des ateliers et ont été très participatifs. « Deux d’entre eux souhaitent en faire leur métier. La relève est assurée ! » s’est réjoui Guillaume Perdereau.

Une visite guidée de l’exploitation d’Édouard et Marine clôturera en fin d’année ce projet d’éducation à l’agriculture. D’ici-là, les enfants vont continuer à aborder ce thème fil rouge dans les différentes matières enseignées. Ils ont d’ailleurs un premier exercice à réaliser : proposer des noms commençant par la lettre « P » pour les futurs veaux à naître dans l’élevage des Belles Rousses.