Une nouvelle équipe à la tête de Jeunes Agriculteurs du Loiret pour deux ans

Noouveau conseil d'administration de Jeunes Agriculteurs du Loiret présidé par Charles PerdereauLe 31 janvier, quatre-vingts membres des Jeunes Agriculteurs du Loiret ont assisté à l’assemblée générale du syndicat qui s’est tenue dans les locaux de la salle polyvalente de Boësses mis gracieusement à disposition par la municipalité. Cette année, ce temps fort a été marqué par le renouvellement du conseil d’administration. Retour sur le huis-clos organisé en présence d’Eric Fleury, administrateur Jeunes Agriculteurs et Simon Bransard, vice-président JA Centre-Val de Loire.

Bilan financier équilibré

Clément Mercier, le trésorier, a ouvert la séance en présentant les comptes du syndicat. Après plusieurs années déficitaires, le bilan financier 2019 laisse apparaitre un modeste excédent (455 €), dû à la réussite des événements particulièrement nombreux l’an passé et à une gestion très rigoureuse de l’équipe sortante. Dans ce contexte, les cotisations pour 2021 seront maintenues à leur niveau actuel à savoir : 80 € pour les agriculteurs, 30 € pour les étudiants et 60 € pour les salariés. Un abonnement d’un an au bimestriel JAMAG est inclus avec l’adhésion au syndicat.

Rapport moral adopté à l’unanimité

Le secrétaire général, Florent Guilloteau, a par la suite présenté le rapport moral avec ses adjoints, Cédric Perdereau et Pierrick Pigot. Ensemble, ils sont revenus sur les dernières mobilisations syndicales (accords de libre-échange, agribashing et ZNT), pour démontrer, avec quelques acquis syndicaux à l’appui, l’intérêt des mobilisations. « Ca faisait longtemps que JA n’avait pas fait autant de manifestations […] Ça montre bien l’esprit du réseau JA de se serrer les coudes » a souligné le président sortant, Maxime Buizard Blondeau qui voit dans les arbitrages en cours de la future PAC, « de nombreux enjeux financiers bien plus importants encore à défendre pour le maintien de nos agricultures ».

Charles Perdereau, 27ème président JA Loiret

L’assemblée a par la suite procédé à l’élection du nouveau conseil d’administration. Ce dernier compte dorénavant vingt élus contre vingt-deux, suite à la fusion cet automne des cantons de Briare et de Chatillon-Coullons. Charles Perdereau, 29 ans, succède à Maxime Buizard Blondeau, à la tête du syndicat. Le reste du bureau sera élu le 10 février lors du séminaire de début de mandat. Les principaux objectifs de cette journée seront « de créer un esprit d’équipe, de répartir les commissions et de définir le projet de la nouvelle mandature ».

Pour clore avec humour le huis-clos et remémorer de joyeux souvenir de ces deux dernières années présidées par Maxime Buizard Blondeau, un film bêtisier a été projeté. La conviJAlité était le maitre-mot du mandat qui l’a prouvé une nouvelle fois !