Jeunes Agriculteurs du Loiret

Soirée d’échanges et de partage d’expériences pour les présidents locaux

Le conseil départemental des Jeunes Agriculteurs du Loiret s’est rassemblé le 17 septembre.Le 17 septembre, Florent Guilloteau, secrétaire général des Jeunes Agriculteurs du Loiret, a réuni les présidents et secrétaires généraux des échelons locaux, pour l’ultime conseil départemental du mandat 2018-2020. Cette réunion avait pour but de préparer les prochaines échéances à venir, en particulier le renouvellement des équipes JA.

Dernière ligne droite pour les élus JA en poste depuis dix-huit mois. Leurs mandats prendront fin cet hiver lors des assemblées générales. Celles-ci devront se dérouler « entre le 9 et le 20 décembre » a indiqué Florent Guilloteau. Les échelons du Pithiverais et de Neuville-Outarville ont d’ores-et-déjà arrêté la date du vendredi 13 décembre. Des visites et des moments conviviaux ponctueront ces temps forts du réseau ouverts également aux personnes désireuses de découvrir le syndicat, ses actions ainsi que ses équipes locales.

Le mois du foncier

Le président de séance a par la suite exposé les projets du conseil d’administration pour le mois du foncier. Chaque année en novembre, les structures départementales et régionales JA sont invitées à se mobiliser pour sensibiliser le grand public et les décideurs politiques sur la problématique du foncier agricole qui constitue un frein à l’installation des jeunes agriculteurs. Pour dénoncer l’artificialisation croissante des terres agricoles et leurs gâchis, plusieurs actions seront ainsi menées par le syndicat cet automne, avec l’appui de ses échelons locaux.

Consultation ZNT

Autre sujet abordé : celui des Zones de non-traitement. Depuis plusieurs semaines, une polémique enfle face au souhait de certains maires d’imposer une ZNT autour des habitations de 5, 10 voire 150 m. Florent Guilloteau a profité de la réunion des présidents de cantons pour lancer le débat sur la stratégie syndicale à adopter. « La première chose à faire est d’appeler le réseau à répondre massivement à la consultation publique lancée par le gouvernement début septembre ». Les présidents se feront le relai de cet appel à mobilisation auprès de leurs adhérents.

La réunion du conseil départemental a aussi été l’occasion de faire le point sur l’activité riche des cantons. Soirées, journées techniques, portes ouvertes, fêtes agricoles… A chacun son projet selon ses envies, mais un dénominateur commun : fédérer les jeunes !