Projet de mandature 2020-2021 des Jeunes Agriculteurs du Loiret

Rassemblé en séminaire le 10 février, le nouveau conseil d’administration des Jeunes Agriculteurs du Loiret s’est doté d’un projet de mandat ambitieux et innovant.Les vingt administrateurs de Jeunes Agriculteurs du Loiret fraîchement élus se sont réunis pour la première fois le lundi 10 février pour un séminaire de début de mandat. Les objectifs de cette journée étaient multiples, les principaux étant de créer un esprit d’équipe,  de répartir les commissions et de rédiger le projet de mandature. Alice Lemaire, conseillère réseau national et Cécile Grivot, déléguée régionale, ont animé cette session d’accueil par différents ateliers.

Etat des finances de JA Loiret

La mise en route de la nouvelle équipe départementale s’est tenu à Fleury-les-Aubrais dans les locaux de CER France Alliance Centre, partenaire du syndicat. Son directeur de Territoire, Didier Perrier, a présenté en milieu de matinée aux nouveaux élus JA, un état des finances du syndicat et de l’association AJIR (Association des Jeunes pour les Initiatives Rurales) créée en 2003 pour porter les opérations de communication. Depuis 2018, la comptabilité des deux structures est réalisée par le centre de gestion qui apporte toute son expertise dans le domaine.

Bilan et projection

Un bilan du mandat  2018-2019 présidé par Maxime Buizard Blondeau, a été dévoilé. Quatre thématiques fortes avaient été retenues : l’installation, la communication, la dynamique du réseau et le développement de partenariats. 90 % des projets ont été réalisés. Le syndicat a notamment conservé la labellisation Point Accueil Installation et a embauché une animatrice pour renseigner tous les porteurs de projet en agriculture. Un troisième événement, baptisé Festi’Ferme, a vu le jour en juin dernier. Une seconde édition est d’ailleurs en préparation. L’équipe sortante a également accueilli deux instances nationales dont l’Université d’hiver qui a rassemblé cent-trente participants début décembre à Saint-Jean-de-Braye. Enfin, le syndicat a remporté les élections à la chambre d’Agriculture au côté de la FDSEA du Loiret.

Le 10 février, la nouvelle équipe en place s’est fixé trois grands axes de travail : l’installation, les filières et la communication. Une dizaine d’actions ont été déclinées pour chacune de ces trois priorités, parmi lesquelles figure l’organisation d’un événement de grande ampleur en plein cœur d’Orléans pour 2021 inspiré de Nature capitale. Le syndicat réfléchit également à candidater pour accueillir à son tour Les Terres de Jim, la nouvelle appellation de la finale nationale de labour. L’ultime édition loiretaine s’était tenue en 1959 !  C’est une feuille de route ambitieuse et innovante que s’est fixée la nouvelle équipe présidée par Charles Perdereau.