La foire de la Saint-Georges à l'heure du bilan

Pour les Jeunes Agriculteurs du Loiret, le bilan de la foire de la Saint-Georges est positif.Le 19 mai, les Jeunes Agriculteurs (JA) des échelons du Pithiverais, de Beaune-la-Rolande et de Neuville-Outarville se sont réunis pour faire le point sur la Foire de la Saint-Georges. Cet événement, à laquelle participait pour la première fois le syndicat, s'est tenu du 24 au 26 avril dernier dans le centre-ville de Pithiviers. L'édition 2015 de cette fête patronale a été marquée par le grand retour de l'agriculture.

Julien Dosne, le président du comité de pilotage JA de la Foire de la Saint-Georges, a ouvert la réunion en adressant ses remerciements aux bénévoles qui ont œuvré sans compter pendant des mois,  à la grande réussite de cette fête.

Maxime Buizard-Blondeau, membre des JA mais également conseiller municipal à la ville de Pithiviers a, au nom du maire M. Nolland, félicité les Jeunes Agriculteurs pour le travail accompli, le tout dans une parfaite collaboration avec les services municipaux. Il a indiqué que la ville espérait l'an prochain travailler de nouveau avec le syndicat. Il a ensuite esquissé les premières pistes d'évolution envisagées par la municipalité pour 2016. L'idée d'allonger d'une journée la foire a fait débat au sein des JA. Ces derniers craignent de peiner à réunir suffisamment de bénévoles à une période où le travail dans les champs ne manque pas et ils ne sont pas favorables à exposer les animaux trois jours consécutifs.

Les membres du comité de pilotage JA ont, par la suite, dressé un bilan très positif de leur première participation. JA ont relevé, avec succès, le défi d'implanter une ferme éphémère sur la place du Martoi. La trentaine d'animaux exposée a attiré une foule de visiteurs sur les deux jours. Les démonstrations proposées (traites des vaches, tontes de moutons…) ont été très appréciées. Globalement, les retours sont très bons, de quoi encourager les jeunes à retenter l'aventure en 2016. Seul bémol soulevé, c'est le marché du terroir dont la fréquentation a été plus faible qu'ailleurs sur la foire. Les JA souhaitent que la communication ainsi que le fléchage soient revus l'an prochain et proposent que les producteurs du terroir vendent sur la place du Martroi. Cette dernière risque de ne pas être suffisamment grande, car la  ville envisage d'y installer un grand chapiteau pour accueillir des concerts.

Côté bilan financier, le budget n'a pas pu être finalisé à temps pour la réunion. Toutefois, Julien Dosne a laissé entendre qu'il devrait être excédentaire. Le bénéfice devrait permettre à l'échelon de Pithiviers d'entamer la reconversion d'une moissonneuse-batteuse en  mois-bat'cross.

La réunion s'est terminée autour d'un verre de l'amitié. Maxime Buizard-Blondeau a invité les JA à participer à la soirée de remerciements organisées par la ville le 3 juin prochain.

Jeunes Agriculteurs JA Saint Georges Foire