L’État aurait-il encore perdu la tête ?

France Bleu Orléans et le Figaro se sont fait l’écho d’un projet d’aéroport international dans le Nord-Loiret, couplé avec la réalisation du POCL sur le tracé Médian.

Jeunes Agriculteurs du Loiret est consterné par cette annonce. Loin de nier le besoin de développement des infrastructures aéroportuaires et ferroviaires du sud de l’Ile-de-France, JA45 est extrêmement surpris de la méthode et du lieu choisi.

La Beauce, grenier à grain de Paris, n’a besoin ni d’une saignée avec la LGV, ni d’un chancre avec un aéroport international. Derrière chaque hectare, c’est une histoire millénaire, des familles, des emplois et un avenir. Alors même que la commune hôte a déjà été choisie, nous ignorons tout de l’envergure du projet et de la consommation de terres agricoles. Quelle aberration !

L’État ferait mieux de s’occuper des aphtes existants au lieu d’en créer de nouveaux. Pourquoi les aéroports actuels, civils ou militaires, en activité ou fermés, n’ont-ils pas fait l’objet d’études approfondies ? Pourquoi l’avis des acteurs du territoire, très majoritairement en faveur du tracé Ouest du POCL, a-t-il été ainsi méprisé ?

Jeunes Agriculteurs du Loiret ne peut rester inactif face à cette menace pour l’agriculture.

Nous sollicitons le Préfet et les services de l’État afin d’organiser dans les plus brefs délais une réunion avec les élus locaux, les acteurs de l’aménagement du territoire – dont JA fait partie – et les technocrates hors-sol qui sont à l’origine de ce rapport.

Nous resterons extrêmement vigilants quant à l’utilisation des terres agricoles, notre outil de travail, trop souvent gaspillées. De nombreuses installations en dépendent.

 

Baptsite Menon - Président JA Loiret

Maxime Buizard Blondeau - responsable Installation & Foncier JA Loiret

 

Jeunes Agriculteurs JA Loiret Pithiviers POCL aéroport LGV