Inaction de l'Etat contre les ZDS: nous n'avons pas le choix de durcir le ton pour sauver l’élevage loirétain !

Depuis vendredi dernier,  les Jeunes Agriculteurs du Loiret et la FDSEA manifestent pour exprimer leur incompréhension et leur colère légitime face à un projet de carte qui fait sortir des centaines de communes des zones défavorisées simples: le Berry, la Puisaye, l'Orléanais et la Sologne sont pour le moment exclus de la future carte qui devrait s'appliquer pour les 30 prochaines années à venir !

 

Dans le Loiret, 160 exploitations sont concernées soit 400 éleveurs bovins qui vont perdre entre 8000 et 10.000 euros par an ! Rien que pour notre département, c’est ainsi plus d’un million d’euros par an d’ICHN (Indemnité compensatoire de handicaps naturels) de perdu et près de 300.000€ de DJA (Dotation Jeune Agriculteur) en moins.

Pas d'aides à nos éleveurs  = mort de l'élevage bovin loirétain !


Face à cette révision aussi complexe qu’injuste, il est plus qu'urgent de durcir notre mobilisation. Le temps presse ! La carte définitive doit être envoyée à Bruxelles au plus tard jeudi.

C'est pourquoi, les deux syndicats lancent un appel à mobilisation aujourd'hui :

Lundi 12 février 2018 à 14h pour un filtrage de l’autoroute A10 à Orléans


Nous refusons d’être sacrifier par l’incompétence de Travers et de son cabinet. Il nous faut mettre la pression pour obtenir la réintégration du Berry, de la Puisaye, de l’Orléanais et de la Sologne. La survie de l’élevage bovin dans le Loiret en dépend !

 

blocage Jeunes Agrculteurs A10 ZDS zones défavorisées simples