Pithiviers

  • Foire de la Saint-Georges : C'est reparti !

    La réunion JA du 6 octobre a marqué le départ officiel des préparatifs de la Foire de la Saint-Georges 2016Le 6 octobre au soir, les Jeunes Agriculteurs (JA) des échelons du nord du département se sont réunis pour dresser le bilan de leur première participation à la foire de la Saint-Georges. Fort du succès rencontré et de l'émulation qu'a suscité ce projet au sein du réseau JA, ils ont décidé de reconduire l'aventure l'année prochaine.

    La réunion animée par Julien Dosne, le président des JA du Pithiverais, a rassemblé une vingtaine de participants issue des cantons de Neuville/Outarville, de Beaune-la-Rolande et du Pithiverais. Anthony Paris et Marie Leguay, respectivement trésorier et secrétaire générale adjointe des JA du Loiret assistaient en outre à la séance.

    Les échanges ont d'abord porté sur le bilan de la précédente édition. Organisée par la municipalité de Pithiviers, cette foire, vieille de plus de mille ans, a fait en 2015, une part belle à l'agriculture grâce à la collaboration d'une quarantaine de bénévoles JA. Un retour aux sources salué par le public venu très nombreux le dernier week-end d'avril, découvrir la ferme pédagogique proposée par les JA sur la place du Martroi en plein cœur de la ville.

    Le bilan financier de l'opération présenté au cours de la réunion par le trésorier JA  fait apparaitre un solde positif en faveur des trois échelons JA ; de quoi motiver les troupes  à renouveler leur participation. Seul le canton de Neuville/Outarville n'a pas souhaité se positionner sur la question, préférant ne pas engager la future équipe dont l'élection est prévue cet hiver.

    L'édition 2016 de la Saint-Georges va connaître quelques changements, dont a fait part Maxime Buizard-Blondeau, adhérent JA mais également conseiller municipal délégué chargé du Commerce de  l'Artisanat et du Tourisme à la ville de Pithiviers. Parmi les nouveautés, les organisateurs ambitionnent d'étendre la fête au vendredi, une journée supplémentaire réservée aux écoliers. Cette proposition ne fait pas l'unanimité dans le réseau JA, car "elle nécessite de mobiliser davantage de bénévoles" souligne Julien Dosne.

    Autre piste envisagée, l'implantation  d'un grand chapiteau au centre de la place du Martroi pour accueillir des concerts en continu. Une idée séduisante, mais qui impose de revoir la disposition des animations et surtout des animaux. Ces derniers pourraient être déplacés sur la place des Halles avec une partie du marché du terroir.

    Pour aborder tous ces changements et préparer comme il se doit la prochaine édition, un premier comité d'organisation JA se tiendra le mercredi 18 novembre au GEETA à Pithiviers-le-Vieil. Tout adhérent souhaitant s'impliquer dans le projet est le bienvenu.

  • Joli succès populaire de la Foire de la Saint-Georges !

    La renaissance de la foire de la Saint-Georges à Pithiviers a ravi le public venu très nombreux dès le vendredi soir participer aux festivités auxquelles participaient pour la premLa Foire de la Saint-Georges a retrouvé son faste d'antan. Grâce aux Jeunes Agriculteurs du Loiret, un air de campagne planait sur la place du Martroi le week-end dernier comme à la belle époque où la Saint-Georges était une véritable vitrine de l'agriculture, du commerce et de l'artisanat. Pari réussi pour la municipalité de Pithiviers qui a souhaité pour cette édition "renouer avec les origines de la foire".

    Avec plus d'un millier de personnes dans les rues le vendredi soir, la retraite aux flambeaux a donné le LA en ouvrant les festivités un jour plus tôt qu'à l'accoutumée. La place du Martroi, étape finale du cortège nocturne, était noire de monde. La soirée s'est prolongée par un concert gratuit de l'école municipale de musique suivi d'un banquet préparé par la MFR du Pithiverais. Une aubaine pour les Jeunes Agriculteurs du Loiret (JA45) qui tenaient la buvette !

    Tôt le lendemain matin, les animaux de la ferme ont pris place sous des chapiteaux. Veaux, vaches, cochons, chevaux, moutons ont été amenés par les Jeunes Agriculteurs du Loiret sur la place centrale du Martroi. Les animaux de la basse-cour ainsi que des chèvres, une ânesse et son ânon étaient, quant à eux, exposés sur la place des Halles, entre les étals d'un marché du terroir, organisé à l'emplacement même du traditionnel marché hebdomadaire de la ville. Fromages fermiers, huiles artisanales, escargots de Chaingy, vin de l'orléanais et du giennois, miel et produits de la ruche… Un marché riche, varié et coloré s'est tenu durant ces deux jours de fête sur la place des Halles en plein centre-ville.

    Des leçons de traite dispensées en plein centre-ville de Pithiviers

    La ferme pédagogique sur la place du Martroi a ravi petits et grands. Bondée dès le milieu de la matinée, la place n'a pas désempli jusqu'à tard dans la soirée du samedi soir. Des démonstrations de traite des vaches et de tonte des moutons proposées par le syndicat JA ont rythmé la foire ; l'occasion pour les éleveurs d'expliquer leur métier, leur savoir-faire.

    Le CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l'Économie Laitière) invité par les JA, était également  de la fête. Avec sa salle de traite mobile plus vraie que nature et sa vache en résine rebaptisée pour l'occasion "Georgette", le public pouvait s'essayer à la traite en toute sécurité ! L'open-bar à lait a tourné en continu. Nature ou accompagné d'un sirop, un vrai régal aux dires de tous ceux qui ont bu un verre de lait !

    Sur le stand JA45, un jeu de reconnaissance des graines et le poids d'un panier garni à deviner permettaient d'entamer le dialogue avec la population et d'échanger sur des sujets variés en lien avec l'agriculture. Le panier de produits du terroir a été remporté par un habitant de Saint-Loup-des Vignes surnommé Kalou. Il a estimé à 13 grammes près le poids du panier qui pesait 15.62 kg.

    Les Jeunes Agriculteurs proposaient aussi des animations pour les enfants. Courses de tracteurs à pédales, balades à dos de poney, structure gonflable en forme de "carottes" ont fait le bonheur des plus petits.

    Les partenaires du monde agricole (banques, coopératives, chambre d'agriculture, AFDI, GNIS…) tenaient également des stands sur la place du Martroi. Les concessionnaires exposaient quant à eux du matériel dernier cri sur le mail Nord. Dans la prolongation, du vieux matériel agricole de collection était présenté permettant de retracer l'évolution l'agriculture au cours du siècle dernier.

    L'agriculture loiretaine a rayonné durant ces deux jours et demi de foire. "Seul bémol, c'est la faible fréquentation qu'a connue le marché fermier au regard du reste de la foire"  regrette Julien Dosne, le président des JA du Pithiverais. Quelques ajustements sont à prévoir pour l'an prochain, mais globalement le bilan de cette foire patronale revisitée est très positif, malgré une météo pluvieuse le dimanche après-midi.

  • La Saint Georges revisitée à ne pas manquer ce week-end !

    La Foire de la Saint Georges à Pithiviers se tiendra du 24 au 26 avril en collaboration avec les Jeunes Agriculteurs du Loiret.C'est l'effervescence à Pithiviers. Dans quelques jours, la ville accueillera la plus grande foire du Nord du Loiret, vieille de plus de mille ans. Beaucoup de nouveautés sont au programme à commencer par l'agriculture qui fait son grand retour.

    Les festivités débuteront dès le vendredi 24 avril avec une retraite aux flambeaux. Un cortège, avec à sa tête le chevalier Saint Georges sur sa monture, partira de la place Denis Poisson en direction de la place du Martroi. Un concert gratuit clôturera la soirée. Possibilité de se restaurer sur place (plat et dessert pour 5 €) avec la MFR du Pithiverais.

    L'édition 2015 fait une part belle à l'agriculture

    C'est sur cette même place que les Jeunes Agriculteurs du Loiret installeront une ferme pédagogique. Veaux, vaches, cochons et chèvres seront exposés samedi et dimanche. Des démonstrations de tontes de moutons et de traites des vaches ponctueront ces deux jours de fête. Balades à poney, courses de tracteurs à pédales et bien d'autres surprises pour petits et grands égayeront le week-end.

    L'agriculture de précision à découvrir

    De nombreux partenaires du monde agricole seront présents cette année, à commencer par la chambre d'agriculture du Loiret. Cette dernière fera voler un drone. Cet outil innovant permet d'améliorer la pertinence des conseils apportés aux agriculteurs. Le Centre National Interprofessionnel de l'Économie Laitière (CNIEL) sera également de la fête. Salle de traite ludique et bar à lait seront leurs armes pour promouvoir les produits laitiers.

    Un peu plus loin, un marché haut en couleur et en saveurs se tiendra sur la place des Halles. Huiles artisanales, fromages fermiers, vin de l'Orléanais et du Giennois, miel et autres produits de la ruche… seront en vente. Entre les étals du marché seront exposés les animaux de la basse-cour. A découvrir : une collection exceptionnelle de volailles de races françaises anciennes ainsi que des démonstrations de traite à la main d'une ânesse de Provence.

    Le mail Nord sera occupé par les concessionnaires agricoles et le matériel ancien. Xavier Beulin sera le parrain de cette nouvelle édition ; preuve que la Foire de la Saint Georges sera bel et bien placée sous le signe de l'agriculture !

    Des navettes pour se rendre à la Saint Georges

    En raison des nombreuses animations proposées tout le week-end, l'accès en centre-ville sera interdit aux véhicules. Quatre parkings relais seront mis en place et des navettes gratuites à destination du centre-ville circuleront le samedi entre 8 heures et 1 heure et le dimanche entre 8 heures et minuit.

    Concerts, concours de miss, fête foraine, expositions variées… seront également au programme de ces deux jours et demi de festivités. Tout a été prévu pour que les 20.000 visiteurs attendus passent un agréable moment. Il ne reste plus qu'à espérer que le soleil soit aussi au rendez-vous !