Pithiviers

Jeunes Agriculteurs : Le bal des assemblées générales est ouvert

Avec la fin de l'année vient l'heure des assemblées générales chez les Jeunes Agriculteurs du Loiret (JA45). Les échelons de Jargeau-Châteauneuf, de Pithiviers-Puiseaux-Malesherbes et de Neuville-Outarville ont tenu les leurs, respectivement les 9, 15 et 16 décembre. Retour sur les temps forts.

C'est à l'Auberge du Cheval Blanc à Tigy, sur le canton de Jargeau-Châteauneuf, que s'est déroulée la toute première assemblée générale caractérisée par une assistance rajeunie.

Un nouveau souffle pour les JA de Jargeau-Châteauneuf

Une nouvelle dynamique s'est mise en place sur le canton de Jargeau-Châteauneuf.Devant une dizaine d'adhérents et en présence de Nicolas Petit et Marie Leguay, représentants des Jeunes Agriculteurs du Loiret, Frédéric Bertheau, secrétaire général de l'échelon, a débuté les travaux par une présentation du rapport d'activité.

L'antenne locale s'est fortement mobilisée en 2016 pour dénoncer la crise gravissime traversée par le secteur agricole. Dès le 2 février, les JA de Jargeau-Châteauneuf étaient sur le pont, avec une dizaine de tracteurs, pour bloquer la nationale 60  à hauteur de l'échangeur de Saint-Denis de l'Hôtel-Fay-aux-Loges. Au printemps, deux d'entre eux ont accueilli le Préfet de région puis le Ministre de l'Agriculture, venus constater l'étendue des dégâts causés par les inondations. A l'automne, les JA de Jargeau-Châteauneuf se sont rendus en tracteurs à Orléans, pour réclamer un soutien de l'Etat.

En marge des mobilisations syndicales, des moments conviviaux ont agrémenté l'année : karting, soirée dansante, réunions dinatoires... Le dynamisme insufflé depuis près d'un an par le président, Adrien Coppoolse, s'est traduit par une hausse des adhésions : une belle récompense pour les efforts déployés.  

Côté projet, les JA de Jargeau-Châteauneuf vont réitérer leur soirée privée en mars. L'acquisition d'une moiss'batt-cross, sujet soulevé lors de la réunion, n'est pour l'instant pas leur priorité.

A l'issue de la partie statutaire, les membres ont déjeuné sur place avant de se rendre à Vouzon, au cœur de la Sologne, pour s'initier au ball-trap.

Le seuil des 20 adhérents bientôt franchi

A l'occasion de leur assemblée générale annuelle, les Jeunes Agriculteurs de Pithiviers-Puiseaux-Malesherbes ont visité l'usine Brossard à Pithiviers.Le 15 décembre, c'était au tour des JA de Pithiviers-Puiseaux-Malesherbes de tenir leur assemblée générale. La journée a débuté par une visite guidée de l'usine Brossard, située à Pithiviers. Les JA, revêtus pour l'occasion d'équipements de protection, ont suivi la fabrication des pâtisseries industrielles, de la réception des matières premières jusqu'à leur emballage et expédition.

Après la visite, les JA ont tenu sur place leur assemblée générale, en présence de Cédric Boussin, vice-président JA45. Ce dernier a brossé un rapide bilan de l'activité du syndicat départemental en mettant l'accent sur les victoires obtenues en 2016.

Julien Dosne, Président du canton depuis 3 ans, a ensuite pris la parole. Il est revenu sur la Foire de la Saint-Georges, qu'il a qualifiée "d'un beau succès". Il en a profité pour remercier les bénévoles impliqués dans le projet. Il a ensuite évoqué "L'Alouette", nom attribué à leur moiss-batt'cross, qui a concouru à "Terre en fête" et à "Innov'batt-cross" en septembre dernier, avec un nouveau moteur. Le Président a rappelé à ses adhérents qu'il comptait sur eux pour s'attaquer après les fêtes, à l'amélioration de "l'Alouette", qui n'a pas brillé par ses performances en 2016 ! D'autres projets, bien plus ambitieux sont en préparation, comme l'accueil de la 6ème édition de "Terre en fête" les 9 et 10 septembre 2017, avec leurs pairs du canton de Beaune-la-Rolande.

Après la partie statutaire, les JA ont déjeuné ensemble, puis ils sont allés à Malesherbes visiter la minoterie Matignon. La journée s'est clôturée, pour les plus courageux d'entre eux, par une partie de bowling.

JA de Neuville-Outarville en tête pour la 3ème année consécutive

L'assemblée générale des JA de Neuville-Outarville : un moment privilégié riche d'échanges et de convivialitéLe lendemain s'est déroulée l'assemblée générale des JA de Neuville-Outarville, le premier canton en matière d'adhérents.  Histoire de se mettre en jambe, la matinée a débuté par une course de karting, remportée par Alexandre Deneau.

Après le déjeuner, les JA ont visité la FRASEM. L'entreprise, située dans l'Eure-et-Loir, multiplie et trie les semences potagères. Elle est l'interface entre les agriculteurs multiplicateurs et leurs clients sélectionneurs.

De retour dans le Loiret à Bouzonville-aux-Bois, Cyprien Thierry, Président du canton, a ouvert la séance par un discours syndical dressant le bilan de l'année. Il est revenu point par point sur les faits marquants de l'exercice et a conclu son exposé en remerciant leurs partenaires ainsi que les adhérents pour leur investissement.

Marie Leguay, trésorière adjointe des Jeunes Agriculteurs du Loiret, a poursuivi par la présentation du rapport d'activité du département, articulé autour des 4 missions du syndicat. Il s'en est suivi un temps riche de discussion qui s'est prolongé jusqu'à tard dans la soirée autour d'un copieux repas.

Dans le contexte difficile que traverse l'agriculture, Jeunes Agriculteurs du Loiret a décidé d'envoyer plusieurs élus départementaux assister cette année aux assemblées générales locales. "Comme imaginé, les moments de discussion entre les administrateurs et les adhérents sont plus importants qu'à l'accoutumée. L'assemblée générale est le meilleur moment pour remonter toutes les problématiques locales" a expliqué Florent Guilloteau, secrétaire général des Jeunes Agriculteurs du Loiret.

Le syndicat Jeunes Agriculteurs du Loiret va battre la campagne cet hiver, pour échanger, rassembler, fédérer et rester force de proposition, tout en mettant l'accent sur la convi-JA-lité.

Jeunes Agriculteurs partant pour une nouvelle édition de la Foire de la Georges

Les Jeunes Agriculteurs sont prêts à reconduire le partenariat avec la ville de Pithiviers pour organiser une ferme pédagogique à la foire de la Saint-Georges.Les Jeunes Agriculteurs (JA) ont décidé, le 8 novembre dernier, de reconduire leur collaboration pour la prochaine édition de la Foire de la Saint-Georges. Cet événement, organisé par la municipalité de Pithiviers se tiendra les 13 et 14 mai 2017.

Depuis 2015, le syndicat JA est partenaire de la Saint-Georges. Son ambition commune avec la ville de Pithiviers est d'en faire une grande vitrine du commerce et de l'agriculture Loiretaine. A grands renforts d'animaux et d'échantillons de culture,  les Jeunes Agriculteurs présentent, durant la foire, leur métier et tout leur savoir-faire, aidés par les interprofessions.

La réunion du 8 novembre dernier, conduite par Julien Dosne, président des JA du Pithiverais et rassemblant les trois échelons JA au nord du département, avait pour but de décider de la reconduction éventuelle du partenariat pour l'année 2017. Malgré le projet commun aux JA de Beaune et de Pithiviers d'accueillir l'été prochain "Terre en fête", une manifestation mêlant concours de labour et course moiss'batt-cross, les trois échelons ont acté de renouveler leur participation à la Saint-Georges.

La motivation et les idées sont là ! Les JA ambitionnent de créer un véritable pôle agricole sur la place du Martroi qui réunirait les concessionnaires et les acteurs du monde rural. Les propositions imaginées à l'issue de la réunion devraient prochainement être exposées à la mairie de Pithiviers lors d'une rencontre destinée à arrêter les termes de leur partenariat.

L'heure du bilan de la Foire de la Saint-Georges a sonné

Les Jeunes Agriculteurs (JA) tirent un bilan positif de leur participation à la Saint-Georges 2016.Pour la seconde année consécutive, les Jeunes Agriculteurs du Loiret ont pris part à la foire de la Saint-Georges. Cette fête, organisée par la ville de Pithiviers du 22 au 24 avril dernier, a été l'occasion pour le syndicat de promouvoir l'agriculture loiretaine à travers l'animation d'une ferme pédagogique et d'un marché du terroir.

Réunis le 4 juillet à la salle des fête de Marsainvilliers, les trois principaux échelons locaux JA ayant pris part à l'organisation, ont dressé le bilan de ces trois jours de festivité, en présence d'Anthony Paris, trésorier des JA du Loiret. Ce dernier a présenté un bilan financier positif, malgré l'augmentation de certains postes de dépense en particulier le gardiennage. La subvention attribuée par la municipalité de Pithiviers, pour dédommager JA des frais occasionnés par la tenue de la mini-ferme vivante, reste indispensable à l'équilibre du budget. Conscient que sans cette aide financière, sa participation serait compromise,  JA tient à remercier la municipalité de Pithiviers de faire la part belle à l'agriculture lors de la Saint-Georges.

Après la présentation des  comptes, un bilan qualitatif a été dressé par les participants moins nombreux que lors des comités d'organisation. Néanmoins, il en est ressorti de nombreuses pistes d'amélioration. L'aménagement de certains stands est à revoir. C'est notamment le cas de celui d'INTERBEV. Présent pour la première fois, l'interprofession du bétail et des viandes a bénéficié d'un stand trop petit. Il a été suggéré d'uniformiser les panneaux de présentation accolés aux bacs de cultures qui montraient la diversité agricole du département. JA souhaite également que les animations autour de l'agriculture soient à l'avenir toutes regroupées sur la place du Martroi, concessionnaires et producteurs locaux compris.

Globalement satisfaits, les JA sont prêts à renouveler leur collaboration, si la mairie les sollicite à nouveau.