moiss-batt-cross

Terre en fête, c'est dans une semaine !

C’est une grande fête que l’agriculture que préparent les Jeunes Agriculteurs de Neuville – Outarville, pour le 2 septembre.Laura Bes, présidente du Comité d’organisation de « Terre en fête » et son équipe finalisent les derniers préparatifs de l’édition 2018 qui se déroulera le dimanche 2 septembre. Cette année, l’événement s’installe chez Martin Beauvallet, exploitant à Greneville-en-Beauce et président de l’antenne locale Jeunes Agriculteurs (JA).

C’est avec enthousiasme que l’ensemble des JA de l’échelon de Neuville - Outarville s’affairent depuis le début de l’année pour mettre sur pied cette fête de l’agriculture.  Le but de la manœuvre : « proposer une journée festive autour de l’agriculture mettant en valeur des métiers et des savoir-faire » expliquent ces jeunes de moins de 35 ans.

Pour attirer un public de tous les âges et de tous les horizons, une multitude d’animations jalonneront cette journée. Les férus de sports mécaniques sauront ainsi apprécier la course de moiss’batt’cross. Au volant d’anciennes moissonneuses-batteuses, dépouillées des éléments dangereux et renforcées pour les protéger lors des chocs, les JA défendront les couleurs de leur échelon. Huit machines seront sur la ligne de départ du « Grand prix du Loiret ». Le spectacle promet d’être grandiose !

Autre épreuve culte de « Terre en fête » : le championnat départemental de labour. Les sélectionnés de chaque canton, s’affronteront dans l’une des deux catégories existantes : labour à plat ou en planches. A la clé, de très beaux lots à gagner ainsi qu’une place pour la finale régionale de labour 2019.

A proximité, une douzaine de concessionnaires et constructeurs exposeront du matériel dernier cri, tandis que la famille Lefèvre, passionnée par le matériel ancien, montrera à l’œuvre un échantillon de sa collection de vieux tracteurs et charrues.

Côtés nouveautés, des baptêmes de l’air en ULM seront proposés par le club de Marsainvilliers « Les drôles d’Oiseaux » (si les conditions météorologiques sont propices). Grande première également à « Terre en fête » : des démonstrations de tonte de brebis rythmeront la journée.

« Cette année, un gros effort a été fait en direction des enfants » souligne Laura Bes. Promenades à poney, courses de tracteurs à pédales, structure gonflable, labyrinthe de paille, mini-ferme, barbe à papa devraient ravir les plus jeunes.

Comme à l’accoutumée, il y aura aussi un village des partenaires à découvrir, un marché du terroir et quelques artisans. En tout, une quarantaine d’exposants seront présents le 2 septembre pour la 7ème édition de « Terre en fête ».

Tout au long de cette journée, les JA auront à cœur de réussir ce grand rendez-vous festif et de vous faire passer un moment agréable en leur compagnie.

Le programme de « Terre en fête » se réinvente chaque année !

Organisée par les JA d’Outarville-Neuville, la 7ème édition de « Terre en fête », actuellement en préparation, se déroulera le dimanche 2 septembre à Greneville-en-Beauce. Ne ratez pas l’événement !Tous les mois depuis janvier, un comité de pilotage « Terre en fête » se réunit à Jouy-en-Pithiverais, sous la conduite de Laura Bes, responsable de l’édition 2018. En mai, la réunion s’est tenue la semaine dernière. Les participants ont planché sur la programmation des animations.

« Terre en fête », c‘est l’événement agricole loiretain de la rentrée ! Créé en 2012 par les Jeunes Agriculteurs, cette fête est destinée à promouvoir l’agriculture auprès du grand public et valoriser les savoir-faire des agriculteurs. Deux animations phares font le succès de cette fête à savoir : le championnat départemental de labour à l’origine du rendez-vous et les fameuses courses déjantée de moiss’batt-cross. Cette compétition, plus folklorique que sportive, se déroulera cette année en quatre manches (contre 3 par le passé) et devrait s’enrichir d’un ou deux nouveaux bolides.

Baptêmes  en ULM

Autre spécificité de l’édition 2018, des baptêmes de l’air en ULM seront, pour la première fois, proposés à « Terre en fête », avec l’appui du club de Marsainvilliers baptisé « Les Drôles d’Oiseaux ». Le public pourra ainsi découvrir le paysage Beauceron en vue panoramique et garder un souvenir inoubliable de la fête JA !

Autre nouveauté, des démonstrations de tonte de brebis seront proposées tout au long de la journée par un tondeur professionnel. En outre, il expliquera la technique et l’intérêt de la tonte pour le bien-être des moutons. Venez découvrir ce savoir-faire.

Enfin, de nombreuses animations autour de l’agriculture et de ses traditions complèteront le programme : marché du terroir, mini-ferme, exposition de matériel agricole, village des partenaires, labyrinthe de paille, courses de tracteurs à pédales…

 « Terre en fête » se réinvente chaque année, au gré de l’imagination des organisateurs, tout en gardant son esprit festif, convivial et authentique. Rendez-vous le 2 septembre 2018 à Greneville-en-Beauce pour une nouvelle édition très prometteuse.

Lire la suite

Record d'affluence à Terre en fête !

L'événement itinérant des Jeunes Agriculteurs a connu un franc succès le week-end dernier à Beaune-la-Rolande. © Elodie MASSINGLa foule était au rendez-vous ce week-end pour la sixième édition de "Terre en fête". Cet événement des Jeunes Agriculteurs du Loiret dont l'organisation était déléguée cette année aux échelons de Beaune-la-Rolande et du Pithiverais, a rassemblé près de 3.500 visiteurs rien que sur la journée de dimanche. Un record et une belle récompense pour les organisateurs !

Les festivités ont débuté dès le samedi après-midi par des jeux "internes JA" quelque peu perturbés par une météo capricieuse. S'en est suivi un dîner-concert sous chapiteau qui s'est déroulé à guichets fermés, ponctué d'une course de Moiss'batt-cross nocturne : une grande première dans le Loiret très attendue et appréciée.

Le lendemain, la foule des grands jours a envahi le site d'une dizaine d'hectares. Dans l'allée principale se tenaient de part et d'autre un marché de producteurs locaux et une exposition d'animaux de la ferme avec la mascotte officielle, un mâle de race Blonde d'Aquitaine baptisé Magnum.

Pour la troisième année consécutive, Terre en fête a accueilli le concours départemental de vaches laitières, en partenariat avec l'association Prim'Holstein Loiret. Une cinquantaine de vaches et génisses ont concouru sous l'œil avisé du juge Fanny PARISSE. Le titre de "Grande championne du Loiret" a été remporté par My Way EHB de l'EARL les Fromenteries à Cléry-Saint-André. Félicitations à son propriétaire Sébastien Bonamy.

Moiss'batt show

Les courses de Moiss'batt-cross, l'une des attractions phares de la fête JA, ont ravi le public. Aux premiers vrombissements des moteurs, la foule s'amassait aux abords du circuit pour contempler le spectacle. Les quatre manches ont mis à rude épreuve les machines. Les équipages de Briare, Pithiviers et Château-Landon ont dû déclarer forfait, suite à des pannes mécaniques. L'Arcandière, boostée cet hiver avec un nouveau moteur plus puissant, s'est retournée lors de la finale, sans gravité pour le pilote. L'indétrônable "Pucelle" conduite par Florent Guilloteau s'est une nouvelle fois imposée devant la locale de l'étape qui termine seconde.

Les visiteurs ont également apprécié la course de Tracteurs-tondeuses'cross. Cette année, huit bolides, qui se prenaient parfois pour des auto-tamponneuses, ont pris le départ pour des manches de dix minutes.

Terre en fête était aussi le cadre du championnat départemental de labour. Germain Durand et Alexandre Gitton, ont respectivement remporté les finales en planches et à plat et se sont qualifiés, de ce fait, pour le championnat régional 2018.

Exposition de matériel agricole, démonstrations de moisson d'antan, village des partenaires, labyrinthe de paille, baptême d'hélicoptère, courses de tracteurs à pédales, gymkhana ... les activités étaient multiples et variées.

Préparer une manifestation de cette ampleur est une lourde tâche, mais le résultat était à la hauteur des efforts fournis. Une fête réussie où tout le monde a pris plaisir à célébrer l'agriculture, malgré une conjoncture maussade à l'image du temps de ce dimanche.

Lire la suite