Jeunes Agriculteurs

Coup d’envoi de « Raconte-nous la ferme »

L'association de communication des Jeunes Agriculteurs du Loiret (AJIR) organise des visites de ferme pour initier les écoliers à l'agriculture loiretaine.Faire découvrir le métier d'agriculteur aux enfants, c'est l'objectif de l'opération "Raconte-nous la ferme" qui revient pour une dix-septième édition.

Le principe ? Permettre aux écoliers du Loiret de visiter une exploitation agricole et ainsi de découvrir, à travers les animaux et les cultures, les métiers de la terre et les productions locales. La ferme est aussi un lieu privilégié pour les éduquer à l'environnement et leur faire prendre conscience de l'existence des rythmes biologiques.

La ferme, un lieu d'apprentissage

L'opération se déroule en deux temps. L'agriculteur intervient en classe pour  présenter son métier, ses productions, sa manière de travailler... à l'aide de différents supports pédagogiques. Il accueille ensuite les élèves sur son exploitation pour qu'ils s'imprègnent de la vie agricole et complètent les notions vues en classe. Les visites sont préparées au préalable avec l'enseignant pour qu'elles s'articulent parfaitement avec le programme scolaire ou le projet pédagogique de la classe.

Modalités

"Raconte-nous la ferme" est une opération de sensibilisation à l’agriculture, proposée par l'association des Jeunes agriculteurs pour les Initiatives Rurales (AJIR), en partenariat avec la Banque Populaire Val de France.  Le coût du transport des enfants est pris en charge par la Banque Populaire Val de France. Cette opération s’adresse aux écoles maternelles et primaires du département (jusqu'au CE2). Inscriptions limitées. Pour en savoir plus, contactez l'AJIR au 02 38 71 91 31 ou ajir45@orange.fr.

Mieux piloter son exploitation avec «JA’ffine »

Lors du Comité de pilotage régional, les référents JA’prog ont testé en avant-première la nouvelle version de JA’ffine, un logiciel créé par JA Centre, pour faciliter le pilotage de son exploitation.Un comité de pilotage régional s’est tenu le 21 septembre au siège du Crédit Agricole à Saint Jean-de-Braye, en présence des référents départementaux JA pour faire le point sur les dernières avancées concernant « JA’prog ».

Porté par JA Centre en partenariat avec le Crédit Agricole des Régions du Centre (CAR Centre), JA’prog est un projet régional qui vise à accompagner les jeunes installés dans le pilotage de leur exploitation. Dans ce cadre, trois outils d’aide à la décision, simples d’utilisation, ont été mis au point ces dernières années. L’un d’eux, baptisé « JA’ffine » permet, en quelques clics, de calculer ses coûts de production (en grandes-cultures et élevages herbivores) et ainsi d’optimiser la gestion de son exploitation.

 JA’ffine évolue et passe en version 2.0

Après plusieurs années d’utilisation, l’application « JA’ffine », développée avec le tableur Excel, va très prochainement évoluer en plateforme web. Cette nouveauté, dévoilée lors du COPIL régional, « apporte un meilleur confort d’utilisation et facilite les mises à jour » explique Nicolas Tripot-Fouteau, référent JA’Prog pour le Loiret. En outre, la version 2.0 va permettre un déploiement de l’outil dans la France entière et rendra possible la comparaison entre agriculteurs.

JA’ffine sera téléchargeable à partir de mi-octobre, directement en ligne sur le site : https://agrijaprog.com/, au prix de 190 € pour trois années d’utilisation (puis 90 € le renouvellement de l’abonnement pour 3 ans). Des formations baptisées « un premier pas vers mes calculs de coûts de production », mises en place par JA accompagneront le déploiement et permettront de bénéficier de l’outil à tarif préférentiel. Dans le Loiret, une session devrait se tenir dans le Montargois en décembre. Pour en savoir plus, contactez JA Loiret au 02.38.71.91.31 ou jeunes-agriculteurs-45@orange.fr

Record d'affluence à Terre en fête !

L'événement itinérant des Jeunes Agriculteurs a connu un franc succès le week-end dernier à Beaune-la-Rolande. © Elodie MASSINGLa foule était au rendez-vous ce week-end pour la sixième édition de "Terre en fête". Cet événement des Jeunes Agriculteurs du Loiret dont l'organisation était déléguée cette année aux échelons de Beaune-la-Rolande et du Pithiverais, a rassemblé près de 3.500 visiteurs rien que sur la journée de dimanche. Un record et une belle récompense pour les organisateurs !

Les festivités ont débuté dès le samedi après-midi par des jeux "internes JA" quelque peu perturbés par une météo capricieuse. S'en est suivi un dîner-concert sous chapiteau qui s'est déroulé à guichets fermés, ponctué d'une course de Moiss'batt-cross nocturne : une grande première dans le Loiret très attendue et appréciée.

Le lendemain, la foule des grands jours a envahi le site d'une dizaine d'hectares. Dans l'allée principale se tenaient de part et d'autre un marché de producteurs locaux et une exposition d'animaux de la ferme avec la mascotte officielle, un mâle de race Blonde d'Aquitaine baptisé Magnum.

Pour la troisième année consécutive, Terre en fête a accueilli le concours départemental de vaches laitières, en partenariat avec l'association Prim'Holstein Loiret. Une cinquantaine de vaches et génisses ont concouru sous l'œil avisé du juge Fanny PARISSE. Le titre de "Grande championne du Loiret" a été remporté par My Way EHB de l'EARL les Fromenteries à Cléry-Saint-André. Félicitations à son propriétaire Sébastien Bonamy.

Moiss'batt show

Les courses de Moiss'batt-cross, l'une des attractions phares de la fête JA, ont ravi le public. Aux premiers vrombissements des moteurs, la foule s'amassait aux abords du circuit pour contempler le spectacle. Les quatre manches ont mis à rude épreuve les machines. Les équipages de Briare, Pithiviers et Château-Landon ont dû déclarer forfait, suite à des pannes mécaniques. L'Arcandière, boostée cet hiver avec un nouveau moteur plus puissant, s'est retournée lors de la finale, sans gravité pour le pilote. L'indétrônable "Pucelle" conduite par Florent Guilloteau s'est une nouvelle fois imposée devant la locale de l'étape qui termine seconde.

Les visiteurs ont également apprécié la course de Tracteurs-tondeuses'cross. Cette année, huit bolides, qui se prenaient parfois pour des auto-tamponneuses, ont pris le départ pour des manches de dix minutes.

Terre en fête était aussi le cadre du championnat départemental de labour. Germain Durand et Alexandre Gitton, ont respectivement remporté les finales en planches et à plat et se sont qualifiés, de ce fait, pour le championnat régional 2018.

Exposition de matériel agricole, démonstrations de moisson d'antan, village des partenaires, labyrinthe de paille, baptême d'hélicoptère, courses de tracteurs à pédales, gymkhana ... les activités étaient multiples et variées.

Préparer une manifestation de cette ampleur est une lourde tâche, mais le résultat était à la hauteur des efforts fournis. Une fête réussie où tout le monde a pris plaisir à célébrer l'agriculture, malgré une conjoncture maussade à l'image du temps de ce dimanche.

Lire la suite