FDSEA 45

  • JA/FDSEA mobilisés contre l'importation de produits agricoles ne respectant pas les normes françaises

    Blocage du dépot pétrolier de St Jean de Braye (45)Faute de réponse du gouvernement français à la suite du blocage de la raffinerie de Coignières (78) hier durant 24 heures, les Jeunes Agriculteurs du Loiret et la FDSEA du Loiret ont décidé de durcir le mouvement. Depuis 6h30 ce matin, les deux syndicats bloquent l’entrée du dépôt pétrolier de Saint Jean-de-Braye (avenue Denis Papin).

    Nos revendications sont simples et légitimes. Elles se résument en quatre points :

    • Interdire l’importation de tout produit ne correspondant pas aux standards de production français,
    • Consulter systématiquement le CORENA (Comité de rénovation des Normes en Agriculture) pour réaliser des études d’impact en cas de nouvelles réglementations,
    • Réduire le coût du travail saisonnier pour limiter le dumping social,
    • Donner des moyens pour concrétiser les objectifs des Etats généraux de l’Alimentation et pour mettre en œuvre les plans filières.

     

    Le blocage du site de Saint Jean-de-Braye est prévu au moins jusqu’à la conclusion de la réunion de cet après-midi entre le Ministère de l’Agriculture et les représentants nationaux JA-FNSEA. Celle-ci sera déterminante pour la suite à donner au mouvement.

  • Discours de Maxime Buizard Blondeau à l’assemblée générale de la Section des anciens exploitants

    Le Président des Jeunes Agriculteurs du Loiret est intervenu à l’assemblée générale des anciens exploitants agricoles de la FDSEAMaxime Buizard Blondeau, président des Jeunes Agriculteurs du Loiret, a prononcé un discours à l’occasion de l’assemblée générale des Anciens exploitants et Bailleurs de la FDSEA du Loiret le 24 mai dernier à Sigloy. Son allocution a porté sur deux thèmes : les GFA mutuels et la mise en place d’un parcours transmission.

    Après avoir remercié Martine Huger et Guy Beaudenuit pour leur invitation, le nouveau Président JA, à la tête du syndicat depuis février dernier, a rappelé  que « nous avons besoin des bailleurs, nous avons besoin de vous». L’important pour un agriculteur est de « maîtriser son foncier, soit par la propriété directe, soit par un bail agricole ». Il a insisté sur le fait que « l’acquisition du foncier doit être un choix, pas une obligation » et qu’il faut « diversifier les possibilités de bailleurs », citant l’exemple des GFA Mutuel. Et de conclure « La déconnexion propriété / exploitation : c’est une révolution nécessaire ». 

    La seconde partie de son discours a porté sur la mise en place d’un parcours Transmission. Il a révélé que le Loiret était l’un des deux départements pilotes au sein de Jeunes Agriculteurs et de l’APCA, choisi pour tester une partie du parcours transmission. « C’est une opportunité que nous devons saisir. Tous les acteurs  doivent se mobiliser» a-t-il conclu.

    Maxime Buizard Blondeau a terminé son discours en rappelant que « nous sommes une famille ; anciens et jeunes partagent le même amour du métier. Notre famille doit être soudée et solidaire. Vous pouvez compter sur notre total soutien. Le syndicat JA, au côté de la FDSEA, est pleinement mobilisé pour défendre vos intérêts et servir l’agriculture du Loiret d’aujourd’hui et de demain ».