conseil d'administration

Beau bilan de mandat

Conseil d administration ja45La salle polyvalente de Jargeau a accueilli l'assemblée générale élective des Jeunes Agriculteurs du Loiret le 22 février dernier. L'occasion pour Cédric Boussin et son équipe de dresser le bilan de la mandature écoulée.

Après deux ans passés à la tête du syndicat JA45, Cédric Boussin va prochainement quitter sa fonction de président avec un bilan très satisfaisant. Au cours de son mandat, le nombre d'adhérents a augmenté de près de 30 %. Une belle progression saluée par Jean-Christophe Bouclet, Secrétaire général, dans l'exposé de son rapport moral. "L'objectif était d'augmenter de + 20%. Il a été dépassé grâce à la mobilisation sur le terrain des présidents de cantons".

Des pistes de travail pour la nouvelle équipe

Par la suite, Jean-Christophe Bouclet a plaidé pour une nouvelle délimitation des échelons locaux JA : un chantier lancé par la mandature sortante. "Un travail de fond est à faire […], il faut étudier un remembrement des cantons". Des propositions de découpes basées sur les barrières géographiques naturelles, ont été soumise par les échelons, reste à présent à les concrétiser par la nouvelle équipe dans le but de relancer les 2 ou 3 cantons moins dynamiques.

Autre piste de travail proposée par le Secrétaire général, le développement de nouveaux partenariats. "JA doit aller voir tous ceux qui gravitent autour de l'agriculture […]. Nous sommes 28% en plus. Je compte  sur vous pour créer cette dynamique. Nous avons les moyens de faire quelque chose". Ses propos ont fait écho à ceux tenus quelques minutes plus tôt par Anthony Paris, Trésorier du syndicat. Ce dernier a présenté un résultat pour l'année 2015 légèrement négatif et a conclu la présentation des comptes en invitant  "la nouvelle équipe à réfléchir à de nouveaux moyens financiers".

Enfin, Jean-Christophe Bouclet est revenu sur les nombreuses actions syndicales qui ont ponctué 2015."Tout est fait pour scinder la profession , mais toutes les filières vont mal !". Un débat s'est alors ouvert avec la salle sur la conduite à tenir. Karen Chaleix, administratrice JA National, a rappelé la stratégie syndicale à déployer sur la structuration des filières. Pierre Lacombe, nouveau Président cantonal a pris la parole pour faire part d'une rencontre récente avec le directeur du Super U de Beaune-la-Rolande. "Les éleveurs du canton sont prêts à travailler avec lui. Il y a une carte à jouer" a-t-il conclu.

9 nouveaux administrateurs JA Loiret

L'assemblée a ensuite procédé à l'élection du nouveau conseil d'administration JA Loiret. Il est formé pour moitié de membres élus par les 11 échelons locaux et pour moitié de membres élus par les délégués au cours de l'assemblée générale départementale.

9 nouveaux administrateurs ont fait leur entrée au sein de l'équipe JA Loiret, un turn-over assez important qui s'explique par la non-rééligibilité de 7 administrateurs atteints par la limite d'âge statutaire fixée à 35 ans. Parmi les sortants, Ludovic Morin détient le record de la longévité avec six mandats d'administrateur.

Le premier conseil d'administration se tiendra le 8 mars prochain, date à laquelle sera élu le 25ème Président des Jeunes Agriculteurs du Loiret. Cédric Boussin, qui ne souhaite pas briguer un second mandat à la tête du syndicat, a annoncé qu'il y avait un candidat au poste de président, sans toutefois mentionner son nom. Suspense jusqu'au 8 mars !

Lire la suite

Les JA favorables à l'organisation d'actions "Viande de Nulle Part" dans le Loiret

Bilan de la réunion du conseil d'administration des Jeunes Agriculteurs du Loiret du 10 mars.Comme à l'accoutumée, de nombreux sujets étaient à l'ordre du jour du dernier conseil d'administration des Jeunes Agriculteurs du Loiret qui s'est tenu le 10 mars à Nesploy, sous la présidence de Cédric Boussin.

La réunion a commencé par le traditionnel "tour des représentations", permettant aux administrateurs de dresser  le bilan des dernières réunions auxquelles ils ont participé au titre de leur mandat JA. Ce rituel de début de séance a également été l'occasion pour les élus JA de balayer toute l'actualité agricole et d'en débattre. Cette fois-là, pas moins d'une douzaine de réunions a fait l'objet d'un compte-rendu oral.

Bilan positif de l'assemblée générale

Par la suite, Cédric Boussin a interrogé le conseil d'administration pour connaître le ressenti général vis-à-vis de la 58ème assemblée générale du syndicat. Organisée le 13 février à Saint Jean de Braye, elle avait  pour thème : "Comment concilier vie privée et vie professionnelle en agriculture ?". Les administrateurs ont indiqué que les retours des adhérents étaient très positifs. La présentation innovante du rapport d'activité sous la forme d'un film a été appréciée, tout comme les saynètes écrites et interprétées par les JA. Alexandra Laurent-Claus, administratrice, a été félicitée par ses pairs pour sa contribution active dans l'organisation et l'animation de la table-ronde.

Révision du règlement intérieur

Le président a proposé ensuite de revoir le règlement intérieur du syndicat, car il estime que certains points doivent être révisés. La conseil d'administration a validé la proposition et a nommé 3 représentants pour siéger au sein de la commission des statuts et conflits. Composée de 7 membres dont 4 issus du conseil départemental, cette instance a pour mission de veiller à l'application des statuts, d'établir le règlement et d'arbitrer les litiges. La commission, une fois constituée, se réunira pour ajuster le règlement intérieur. Elle pourra également étudier une nouvelle découpe des échelons locaux, un chantier lancé l'an dernier, mais mis en attente afin de parer au plus urgent.

STOP à la Viande de Nulle Part

L'action "Viande de Nulle Part", initiée par les JA du Finistère et relayée depuis peu par le national a été présentée. L'objectif de cette opération de communication est d'obliger les industriels à mentionner l'origine des viandes sur les produits élaborés.  Séduit par le concept, le conseil d'administration a approuvé l'organisation d'une telle action dans le département. Les modalités pratiques seront arrêtées, en concertation avec les présidents des échelons locaux, lors du prochain conseil départemental programmé le 19 mars.

Parmi les autres sujets abordés figurait aussi une réflexion sur l'embauche d'une personne pour faire face à la masse de travail liée aux nombreux projets en cours. Elle viendrait en appui de l'animatrice sur les opérations de communication à hauteur de deux jours par semaine. Le trésorier a été missionné pour budgétiser le coût engendré par un éventuel recrutement.

La réunion s'est terminée par la séance des questions diverses et le verre de l'amitié servi peu après minuit. Le prochain conseil d'administration se tiendra le 11 mai.