Jeunes Agriculteurs du Loiret

Billets de jeunesagriculteurs45

  • Un début d'année chargé pour les JA du Pithiverais

    Depuis son élection à la tête des Jeunes Agriculteurs du Pithiverais l'hiver dernier, Julien Dosne a insufflé une nouvelle dynamique sur son canton.Les Jeunes Agriculteurs du Pithiverais ont tenu leur assemblée générale le 21 janvier  au GEETA de Pithiviers, en présence de Florent Guilloteau, vice-président des Jeunes Agriculteurs du Loiret. Une douzaine de personnes était présente.

    Le président Julien Dosne a présenté le bilan des activités. En 2014, grâce au soutien de la municipalité de Pithiviers, l'échelon JA a acquis une moissonneuse-batteuse, en vue de concourir aux courses de moiss-batt-cross organisées par le réseau JA. De nombreuses heures de bricolage vont être nécessaires cet hiver pour transformer la machine en bolide. "L'objectif est de participer à la troisième édition de "Terre en fête, programmée le 13 septembre 2015", a indiqué le président de la séance.

    Le second fait marquant de l'année passée a été l'organisation du tournoi de football en salle des Jeunes Agriculteurs, le 13 décembre dernier. Six équipes ont participé à ce championnat amical remporté une nouvelle fois par les JA de Beaune-la-Rolande.

    Côté finances, l'échelon termine l'année avec un déficit, lié entre autre à l'achat de la moissonneuse-batteuse. Pour renflouer les caisses, les JA comptent sur la foire de la Saint Georges, à laquelle ils participeront pour la première fois les 25 et 26 avril prochains à Pithiviers. Sollicités par la mairie, qui souhaite redynamiser la foire, les JA ont pour mission d'organiser un marché du terroir ainsi qu'une ferme pédagogique sur les places de la Halle et du Martroi situées en plein cœur de la ville. Un comité d'organisation JA en charge de la Saint-Georges s'est d'ailleurs tenu à l'issue de l'assemblée générale.

    Côté projets, outre la moiss-batt-cross et la Saint Georges, les JA du Pithiverais participeront également au forum des métiers prévu début février à Malesherbes.

    L'hiver s'annonce chargé pour ce canton JA qui a presque doublé son nombre d'adhérent en l'espace de seulement un an. La bonne humeur et l'entrain de Julien Dosne y sont peut-être pour quelque chose !

  • Des assemblées générales placées sous le signe de la convivialité !

    11 nouveaux adhérents ont rejoint les Jeunes Agriculteurs de Neuville-Outarville en 2014.Depuis mi-décembre, le festival des assemblées générales bat son plein chez les Jeunes Agriculteurs (JA). La semaine dernière, pas moins de trois échelons ont tenu la leur, en présence d'un membre du bureau départemental. Retour sur ces grands rendez-vous statutaires.

    De l'information au programme

    Si une palme était décernée pour l'assemblée générale la plus longue, les JA de Neuville-Outarville  seraient assurément en course et bien positionnés pour la décrocher. Débutée à 9 heures du matin, leur assemblée générale s'est clôturée tard dans la nuit du 13 janvier, autour d'une tartiflette. Entre temps, la vingtaine de membres présents a assisté à une intervention très complète de Justin Guyard, conseiller à la chambre d'agriculture du Loiret, sur les CIPAN et la nouvelle PAC. Après une pause casse-croûte, les JA sont allés visiter la Sidesup à Engenville. Cette société, créée à l'origine pour déshydrater la pulpe de betterave provenant de la sucrerie de Pithiviers s'est diversifiée en 2007 dans la fabrication de granulés de bois produits à partir de sciures. Depuis, chaque année, plus de 10.000 tonnes sont commercialisées sous la marque "Grain de feu".

    JA de Neuville-Outarville premier en termes d'adhérents

    De retour en salle, l'assemblée générale proprement dite s'est tenue en présence de Cédric Boussin, le président des JA du Loiret. Cyprien Thierry, le président de l'échelon local, a présenté le rapport d'activité des JA de Neuville-Outarville. L'année 2014 a été ponctuée par deux temps forts : une soirée choucroute en mars qui a rassemblé 70 convives et une journée technique en mai au cours de laquelle les JA ont visité l'usine Caruelle ainsi que des essais Bayer sur les nouvelles techniques de désherbage. En l'espace d'un an, onze nouveaux adhérents ont rejoints l'échelon de Neuville-Outarville ce qui le place en première position en termes d'adhérents. Il faut remonter à 2002 pour retrouver un tel classement. Fort d'un nombre d'adhérents en progression, les JA de Neuville-Outarville fourmillent de projets pour 2015. La soirée choucroute sera reconduite  au printemps ainsi que la journée technique. L'échelon qui possède actuellement deux moiss-batt-cross, prévoit de concourir cette année dans le Loiret et l'Eure-et-Loir. Enfin, les JA ont accepté de prêter main-forte à Marie-Thérèse Laluque, une agricultrice qui ouvrira les portes de son exploitation début avril, dans le cadre de la route du blé.

    JA de Chatillon-Coullons partenaire de la Trophy'nette

    Vendredi 16 janvier, c'était au tour des JA de Chatillon-Coullons de tenir leur assemblée générale, mais avant de commencer la réunion, les JA se sont retrouvés à la Chèvrerie à Saint-Gondon, pour déguster un copieux plat de choucroute. Vers 15 heures, les couverts et les assiettes ont laissé place aux crayons et cahiers. Lucie Salin, présidente de l'échelon, a présenté la rapport d'activité 2014. Deux principaux événements ont marqué l'année : le méchoui en juin et le comice agricole début août. Pour 2015, les JA prévoient de participer à la porte-ouverte de la MFR de Gien fin mai, de reconduire leur traditionnel repas annuel courant juin, d'aider les JA de Briare lors du comice agricole en août et d'organiser une randonnée VTT-pédestre début septembre.

    Parmi les sujets traitées en questions diverses figuraient notamment une demande de partenariat émanant d'un de leur membre Damien Gitton. Ce dernier s'apprête, avec sa coéquipière Manon Chertier, à participer à la dix-huitième édition du 4L Trophy. Ce raid humanitaire a pour but d'approvisionner en fournitures scolaires des enfants défavorisés du sud du Maroc. Il rassemble plusieurs milliers d'étudiants de toute l'Europe qui doivent rejoindre le pays en 4L. Pour aider les deux étudiants à financer leur projet, les JA de Chatillon-Coullons ont décidé de verser à leur association "La Trophy'nette" une subvention d'un montant de 200 €.

    A l'issue de l'assemblée générale, les JA sont allés visiter le nouveau séchoir à maïs de la ferme de Coladan située à Saint-Aignan-le-Jaillard. La grande particularité de ce séchoir, c'est qu'il est alimenté par des plaquettes de bois. La visite guidée était assurée par Thierry Daubigny, ancien membre du syndicat.

    JA de Sully-Ouzouer demande aux communes de soutenir les porteurs de projets

    A 19 heures le même jour, les JA de Sully-sur-Loire et d'Ouzouer-sur-Loire tenaient, au centre Kuypers à Sully-sur-Loire, leur assemblée générale, en présence de Valentin Beaudoin, vice-président des Jeunes Agriculteurs du Loiret. La réunion, conduite par Julien Legrand le président de l'échelon JA local, a été l'occasion de faire le point sur l'année 2014 qui a été relativement calme en termes d'activité. En effet, la foire aux bestiaux à laquelle participaient chaque année les JA ne s'est pas tenue en 2014. Quant au concours de vieux tracteurs, un instant envisagé par le canton, il a finalement été organisé par le comité des fêtes de Saint Benoît sur Loire.

    A l'automne, les membres du syndicat cantonal ont rencontré la nouvelle municipalité Sullyloise. Cette dernière leur a promis de reconduire la foire primée en 2015. Concernant l'aide octroyée depuis 2000 par la ville aux nouveaux installés en agriculture, le maire a indiqué aux JA que la compétence était dorénavant transférée à la communauté de communes du Sullias. Cette dernière n'a pas pris de délibération dans ce sens. Les JA regrettent l'absence de soutien des communes envers les jeunes qui créent ou reprennent une exploitation agricole existante. A Sully-sur-Loire, cela faisait près de 10 ans qu'un jeune ne s'était pas installé sur la commune.

    La parole a ensuite été donnée à Valentin Beaudoin pour qu'il présente le rapport d'activité du syndicat départemental. Il est revenu sur les faits marquants de l'année et a présenté en avant-première l'ébauche de la future plaquette JA qui servira à promouvoir le réseau auprès des jeunes et des partenaires. La discussion s'est ensuite prolongée au restaurant jusqu'à tard dans la soirée. Les JA de Sully et d'Ouzouer/Loire iront prochainement visiter l'assemblée nationale, guidée par le député Claude de Ganay.

  • L'installation aidée fait débat chez les JA de Briare

    Les membres des Jeunes Agriculteurs de Briare ont tenu leur assemblée générale le 8 janvier.Le bal des assemblées générales se poursuit au sein des Jeunes Agriculteurs. Le 8 janvier au soir, c'était au tour de l'échelon de Briare de tenir son assemblée générale en présence de Cédric Boussin, le président départemental.

    La réunion a débuté par un point sur les préparatifs du comice agricole de Briare, organisé cette année le premier week-end du mois d'août. Aidés de leurs homologues de l'échelon de Chatillon-Coullons, les JA de Briare prévoient de tenir une buvette et un stand de restauration le samedi. Ils programment également d'organiser une épreuve de slalom en tracteur et de défiler à la cavalcade avec un char sur le thème du grain de blé à la farine.

    En seconde partie de réunion, l'assemblée générale proprement dite s'est tenue. Martin, Borne, secrétaire général du canton, a dressé le bilan de l'année écoulée, marquée par une participation au vide-grenier à Thou le premier mai dernier et à plusieurs actions syndicales à Rungis et en locale, pour dire stop aux contraintes.

    Cédric Boussin a ensuite présenté le rapport d'activité de JA Loiret. Le syndicat qui a renouvelé ses équipes au printemps dernier, a progressé, en l'espace d'un an  de 16 % en terme d'adhérents. La nouvelle équipe travaille depuis plusieurs mois à la relance syndicale. Une plaquette de présentation et une carte d'adhésion devraient voir le jour prochainement, pour aider à accroître leur notoriété en particulier auprès des étudiants et des salariés agricoles.

    Pour finir, les JA de Briare ont débattu avec le président départemental sur l'intérêt de s'installer avec les aides de l'état. Les contraintes, les contrôles, les lourdeurs administratives... interrogent ceux qui se sont installés avec les aides. Pour y voir plus clair, Anthony Leteur, le Président de Briare souhaite organiser une réunion sur le sujet pour comparer, chiffres à l'appui, une installation aidée d'une non aidée.

    L'assemblée générale s'est terminée en toute convivialité autour d'un bon plat de choucroute.