Billets de jeunesagriculteurs45

  • L'échelon JA de Sully-Ouzouer/Loire change de nom

    Les Jeunes Agriculteurs de Sully-Ouzouer/Loire ont ouvert le 22 novembre le bal des assemblées généralesLes Jeunes Agriculteurs de Sully-Ouzouer/Loire qui comptabilisent une quinzaine de membres, ont tenu leur assemblée générale vendredi 22 novembre dernier à Viglain, en présence de Maxime Buizard Blondeau, président départemental JA.

    Julien Legrand, président de l’échelon a ouvert la séance par la présentation du bilan de l’année écoulée. En 2019, la grosse activité du canton a été la participation au comice agricole du Val de Sully en août dernier. Les JA ont géré l’organisation du concours de labour et servi quelque six cents repas le samedi midi. Plus récemment, les membres ont mis en place un barrage filtrant sur le pont de Sully-sur-Loire pour dénoncer à la fois « l’agribashing, les accords de libre-échange néfastes et la surtransposition des normes ».

    Rapport financier approuvé

    Le bilan financier présenté par le trésorier, Corentin Chenuet, laisse apparaitre un excédent d’exercice d’environ 3.500 €. Une partie sera affectée à l’achat de vêtements siglés JA et à l’organisation d’une soirée de remerciements des bénévoles du comice. L’assemblée a également acté de financer en totalité les adhésions des membres au syndicat JA pour l’année 2020.

    Côté projets, outre la foire aux bestiaux à Sully le 30 août, les JA co-organiseront le week-end suivant Terre en fête avec l’échelon de Jargeau-Châteauneuf/Loire. Les préparatifs de cette grande fête ont débuté le 13 novembre dernier. Un second comité de pilotage se tiendra le 29 novembre à Sigloy.

    Quatrième mandat pour Julien Legrand

    L’assemblée a par la suite procédé au renouvellement du conseil d’administration. Julien Legrand, à la tête du canton depuis six ans, s’est porté candidat à sa succession, pour notamment mener à bien le projet Terre en fête. Il sera épaulé par sa sœur Marine, élue secrétaire générale et Corentin Chenuet, réélu au poste de trésorier.

    Pour finir, la douzaine de membres présents a acté de changer le nom du canton. JA de Sully-Ouzouer/Loire devient "JA du Val de Sully". Un nom plus court calqué sur celui de la communauté de communes dont dépend l'échelon.

    La réunion s’est prolongée autour d’un repas, l’occasion de poursuivre les échanges et de resserrer les liens.

  • Mobilisation nationale le 27 novembre

    Jeunes Agriculteurs du LoiretCet automne, Jeunes Agriculteurs du Loiret s’est mobilisé à plusieurs reprises pour dénoncer:

    - L’agribashing,

    - Les distorsions de concurrence,

    - Les accords de libre-échange néfastes.

    Nos revendications commencent à être entendues. Le Président de la République s’est exprimé sur l’agribashing le 22 octobre en condamnant fermement les menaces portées envers les agriculteurs et les actes d’intrusion dans les élevages. Les premiers antispécistes ont été condamnés ; la « cellule Déméter » a  été mise en place par le ministère de l’agriculture pour que les services de gendarmerie luttent contre ces actes d’intrusion.

    Si Jeunes Agriculteurs se réjouit de ces premières avancées, le compte n’y est toujours pas ! Presque 20% des agriculteurs ne parviennent pas à vivre de leur métier. La Loi Egalim, censée mieux répartir la valeur entre producteurs et distributeurs, a échoué. Les agriculteurs sont pris en étau entre une réglementation qui ne leur permet pas d’être compétitifs et une répartition des valeurs qui ne leur garantit pas une juste rémunération. Cette situation n’est plus tenable !

    C’est pourquoi, Jeunes Agriculteurs du Loiret appelle ses membres à rejoindre le 27 novembre la mobilisation organisée par leurs collègues du Grand Bassin Parisien. 1.000 tracteurs vont converger vers Paris, pour exiger que les agriculteurs retrouvent le revenu qu’ils méritent et que l’Etat transforme ses promesses en mesures concrètes et tangibles.

  • Terre en fête : c'est reparti !

    Les préparatifs de Terre en fête 2020 ont débuté le 13 novembre dernier. Une seconde réunion se tiendra à la fin du mois.Les Jeunes Agriculteurs de Jargeau-Châteauneuf/Loire et de Sully-Ouzouer/Loire reprennent ensemble le flambeau de Terre en fête.

    Un premier comité de pilotage s’est tenu la semaine dernière à Sigloy, en présence des membres des deux échelons. Maxime Buizard Blondeau et Florent Guilloteau, respectivement président et secrétaire général des Jeunes Agriculteurs du Loiret étaient également présents à la réunion de lancement ainsi que Pierrick Pigot, président de JA Gâtinais. Ce dernier, ayant coordonné la dernière édition en date, viendra en appui de l’équipe constituée.

    En introduction de la réunion du 13 novembre, Maxime Buizard Blondeau a tenu à « remercier les deux cantons d’avoir accepté d’accueillir à leur tour Terre en fête » et a rappelé que c’était « l’événement le plus attendu du réseau ». Il a ensuite présenté le cahier des charges afférent à la fête. Une convention portant sur l’organisation de l’événement sera signée au printemps pour officialiser les engagements de chacun.

    Après ce cadrage, le comité a commencé à dessiner les contours de la neuvième édition. Celle-ci devrait se dérouler à Donnery, dans un champ d’une dizaine d’hectares à proximité de la tangentielle (sortie Saint-Denis-de-l’Hôtel). Avec cette parcelle située le long d’un axe routier très fréquenté et bien desservie par la voie rapide, les organisateurs espèrent exploser les records de fréquentation.

    Concernant le programme des festivités, il devrait être assez similaire à la dernière édition avec courses de moiss’batt’cross et de traine-culs, concours de labour, exposition de matériels agricoles, baptêmes de l’air, marché du terroir, mini-ferme, animations pour les enfants…

    L’organisation de Terre en fête constitue un beau challenge pour ces deux cantons habitués à des projets plus modestes. Rendez-vous le 6 septembre 2020 à Donnery pour découvrir le fruit de le travail et célébrer l’agriculture loiretaine.