Jeunes Agriculteurs du Loiret

Billets de jeunesagriculteurs45

  • L'école à la ferme, c'est la classe !

    Quarante écoliers du Pithiverais ont visité l’exploitation agricole de Laura Bes, grâce à l’association AJIR.Dans le cadre de l’opération « Raconte-nous la ferme » organisée par l’Association des Jeunes pour les Initiatives Rurales (AJIR), Laura Bes, installée en grandes-cultures à Marsainvilliers a ouvert les portes de son exploitation à deux classes du Pithiverais. Cette initiative, soutenue par la Banque Populaire Val de France, a pour but de faire découvrir le métier d’agriculteur aux écoliers du Loiret.

    Le 21 juin sous un soleil radieux, la jeune agricultrice, aidée de ses collègues et voisins, a proposé aux enfants des ateliers autour du semis, du matériel agricole, des cultures et de leurs débouchés. Des jeux tels qu’une course en sac, un circuit en tracteur et un quiz sur les graines complétaient le programme des animations.

    Cette visite à la ferme venait en complément de deux interventions en classe de Laura Bes, qui avait alors présenté son métier et ses cultures à l’aide de divers supports. A l’issue de la journée, les enfants sont repartis avec leur semis de tournesol et des documents pédagogiques offerts par Passion Céréales.

    Chaque année depuis plus de vingt ans, une dizaine de classes sont ainsi sensibilisées à l’agriculture loiretaine.
     

    Lire la suite

  • Retour sur le conseil d’administration de juin

    Maxime Buizard Blondeau a réuni son conseil d’administration le 24 juin dernier.Un conseil d’administration des Jeunes Agriculteurs du Loiret s’est tenu le 24 juin à Nesploy, sous une chaleur caniculaire.

    Il a notamment été question des événements estivaux. Les adhérents seront mobilisés tout l’été pour échanger sur le métier et leurs pratiques lors des quatre grandes manifestations agricoles planifiées entre mi-août et le 1er septembre (Voir article « L’été, une saison propice à la communication »).

    Un premier bilan moral de Festi’Ferme a été dressé. Les administrateurs ont été très satisfaits de la première édition  organisée par l’échelon Loire Beauce les 1 et 2 juin derniers à Dry. Le public était au rendez-vous et a apprécié les animations proposées. Aucun échelon ne s’étant porté candidat pour accueillir la seconde édition, l’antenne départementale JA envisage de l’organiser sans l’appui local. Le conseil d’administration veut également lancer une démarche de contractualisation avec des partenaires privés, pour faciliter et gagner du temps lors des préparatifs de ces événements.

    Un point rapide sur l’organisation de l’Université d’hiver nationale a été fait par Laura Bes, responsable Communication. Le département du Loiret s’apprête, pour la seconde fois, à accueillir sur son territoire, ce grand rendez-vous annuel des présidents et secrétaires généraux. Un comité d’organisation se tiendra fin septembre  avec tous les membres désireux de s’impliquer sur le dossier.

    La date de l’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Loiret a été arrêtée au 31 janvier. Elle sera élective et devrait se tenir dans le Pithiverais. Le Président, Maxime Buizard Blondeau a indiqué qu’il ne se représenterait pas à sa succession, mais qu’il souhaitait rester dans le conseil d’administration.

    L’assemblée a acté de venir en aide à leurs collègues de la Loire. Suite à un fort épisode de grêle, ces derniers  recherchent de la paille. Jeunes Agriculteurs va faciliter la mise en relation entre les éleveurs de la Loire et les céréaliers du Loiret et va lancer un appel à la solidarité dans son réseau.

    Le prochain conseil d’administration sera commun avec les présidents des échelons locaux et se tiendra le 5 août sur le secteur de Montargis.

  • Des petits citadins en immersion à la campagne

    L’association AJIR a invité deux classes d’Orléans à découvrir l’agriculture loiretaine. Résumé de cette journée riche en enseignementsL’Association des Jeunes pour les Initiatives Rurales (AJIR) propose, par le biais de son opération « Raconte-nous la ferme » de sensibiliser les écoliers du Loiret aux productions agricoles locales et aux paysages de la campagne. C’est dans ce cadre que deux classes de l’école Pierre Segelle d’Orléans se sont rendus, le 17 juin, sur deux exploitations.

    Une leçon de choses grandeur nature

    Durant la matinée, la quarantaine d’élèves accompagnées de leurs professeurs et de quelques parents, ont visité les vergers de Gabriel Beaulieu à Cléry-Saint-André. Tour à tour, les enfants ont découvert les cerisiers, les vignes, les pêchers et même un amandier. Au fil de la balade, l’arboriculteur a expliqué son travail et les soins qu’il apporte à ses arbres : la taille, l’arrosage et l’utilisation raisonnée de produits phytosanitaires.

    Vers midi, les enfants ont repris la route en direction du Gaec du Petit Chambord à Dry, en emportant avec eux une cagette de cerises pour agrémenter leur pique-nique. Après la pause déjeuner, pris dans l’étable en compagnie du troupeau de vaches, Romain Gillet et son frère Jonathan leur ont présenté l’élevage, la traite robotisée et un échantillon des cultures produites dans le Loiret ainsi que leurs débouchés.

    Cette sortie des plus dépaysantes pour ces jeunes citadins, était organisée par le concours de la Banque Populaire Val de France qui a financé le transport en car. Elle s'est achevée autour de la dégustation d’un verre de lait cru. Pour parfaire l’éducation agricole, des livrets pédagogiques ont été remis à chaque enfant.