Billets de jeunesagriculteurs45

Belle ambiance à l’assemblée générale des JA de Sully-Ouzouer

Depuis 3 ans, l’échelon de Sully-Ouzouer prend en charge les adhésions de ses membres au syndicat JA.Les assemblées générales locales JA battent leur plein ! Celle des Jeunes Agriculteurs de Sully/Loire-Ouzouer/Loire s’est tenue vendredi dernier chez Corentin Chenuet, trésorier de l’échelon et administrateur départemental.

Comme à l’accoutumée, la réunion a débuté par la présentation des bilans d’activité et financier. Le temps fort de l’année fut la foire aux bestiaux de Sully-sur-Loire, le dernier week-end du mois d’août, mettant à l’honneur le monde rural.

En termes de projets, l’échelon va s’impliquer en 2019 dans les préparatifs du comice du Val de Sully. Programmé les 10 et 11 août, ce rendez-vous estival associera « modernité et ruralité ». Une sortie karting et quelques réunions dînatoires  conviviales rythmeront également l’année.

Au vu du bilan financier positif présenté par le trésorier, l’assemblée a validé la proposition de ce dernier, concernant la prise en charge des adhésions des membres au syndicat JA Loiret. C’est la troisième année consécutive qu’une telle décision est actée.

Florent Guilloteau, secrétaire général de Jeunes Agriculteurs du Loiret, a par la suite présenté le rapport d’activité du département riche en actions syndicales. La majorité d’entre elles portaient sur la réforme des Zones Défavorisées Simples. Malgré la forte mobilisation du syndicat à ce sujet, Jeunes Agriculteurs du Loiret ne peut que déplorer aujourd’hui la sortie des communes situées en Sologne et dans la Puisaye. Le Ministère a assuré que les agriculteurs sortant du zonage ZDS bénéficieront d’un accompagnement spécifique et d’une aide ICHN dégressive en 2019 et 2020 : une bien maigre consolation.

Pour finir, Florent Guilloteau a abordé les élections chambre qui se tiendront du 14 au 31 janvier 2019. La liste commune JA+FDSEA sera portée par Jean-Marie Fortin.

Les JA de Chatillon-Coullons dans une bonne dynamique

A l’occasion de leur assemblée générale, les JA de Chatillon-Coullons ont visité le site de production Joskin.Alexandre Dangleterre, président des Jeunes Agriculteurs de Chatillon/Loire-Coullons, a réuni ses membres le 14 décembre, pour sa première assemblée générale à la tête de l’échelon.

La matinée a débuté par une visite du site de production Joskin à Bourges, spécialisé dans la fabrication de bennes et d’épandeurs agricoles. Après un déjeuner convivial au restaurant de Cernoy-en-Berry, l’assemblée générale proprement dite a débuté, en présence de Florent Guilloteau, secrétaire général des Jeunes Agriculteurs du Loiret.

Alexandre Dangleterre a tout d’abord présenté le rapport d’activité de l’année écoulée : un bilan riche et très positif, marqué par de nombreuses mobilisations syndicales. L’échelon s’est également fortement impliqué dans la promotion du métier et des produits du terroir au travers du comice agricole de Coullons et de l’opération « Raconte-nous la ferme ». Enfin, les JA de Chatillon-Coullons ont fièrement défendu leurs couleurs à « Terre en fête » le 2 septembre dernier à Greneville-en-Beauce, lors des concours de labour (2ème au labour en planches et 4ème au labour à plat) et de Moiss’batt’Cross (3ème place). Ils ont aussi concouru, trois semaines plus tard, aux épreuves de tracteur pulling organisées dans le cadre de l’événement « Traction agricole » à Saint-Loup (58).

L’année 2019 s’annonce tout aussi riche et festive. L’échelon s’apprête à accueillir la 62ème Assemblée générale de JA Loiret le 15 février prochain à Poilly-lez-Gien. Une soirée choucroute clôturera les travaux en toute conviJAlité ! Le traditionnel méchoui sera reconduit au printemps à la demande des adhérents qui apprécient ce rendez-vous synonyme de partage, de bonne humeur et de gourmandise. L’année 2019 sera aussi recentrée sur le technique, avec des visites d’exploitation pour découvrir la diversité des pratiques agricoles.

La réunion s’est conclue sur les enjeux des élections de janvier prochain à la chambre d’agriculture du Loiret, présentés par Florent Guilloteau. L’élu JA est également candidat à la chambre d’agriculture, tout comme 5 autres jeunes adhérents. Les syndicats JA+FDSEA ont fait le choix de présenter une liste commune, renouvelée et représentative de tous les territoires et de toutes les agricultures.

Assemblée générale des JA du Pithiverais

Les JA du Pithiverais ont fait le plein de projets à l’occasion de la tenue de leur assemblée généraleL’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Pithiverais s’est tenue le 14 décembre au GEETA de Pithiviers-le-Vieil.

Le Président, Julien Dosne, a ouvert la réunion par la présentation du rapport d’activité. Après une année 2017 très chargée du fait de la co-organisation de « Terre en fête », les jeunes agriculteurs du Pithiverais ont souhaité lever le pied cette année. Néanmoins, ils se sont réunis à plusieurs reprises au cours de l’année, souvent autour d’un bon repas, pour faire le point sur l’actualité agricole.

Côté projets, l’échelon du Pithiverais prévoit de réparer le moteur de l’Alouette, leur moiss’batt’cross qui ne s’est pas remise d’un renversement à « Terre en fête 2016 ». Le voyage en Allemagne, prévu initialement cet hiver, est reporté d’un an. Une visite d’une usine John Deere et de deux exploitations allemandes sont au programme de ce périple de trois jours envisagé mi-décembre. Les JA entrevoient également de découvrir le tout nouveau méthaniseur d’Escrennes inauguré le mois dernier.

Avançons ensemble les pieds sur terre

Par la suite, Maxime Buizard Blondeau, le Président des JA du Loiret, a dévoilé la liste d’agriculteurs JA-FDSEA, candidats aux élections de la chambre d’agriculture du Loiret et présenté les six piliers de leur programme. « Avançons ensemble les pieds sur terre », tel est le slogan de cette « liste jeune et renouvelée ».

A l’issue de l’assemblée générale, les Jeunes Agriculteurs du Pithiverais sont allés visiter la ferme des Arches à Terminiers dans l’Eure-et-Loir. Cette entreprise regroupe une quarantaine d’agriculteurs pour une maitrise complète de la filière.