Jeunes Agriculteurs du Loiret

Actualité

  • Jeunes Agriculteurs du Loiret conquis par les outils JA'prog

    JA’prog est un projet régional porté par JA Centre avec le soutien de Crédit Agricole des Régions du Centre. Il a pour ambition de mieux guider les jeunes installés dans le pilotage de leur exploitation à travers trois outils d’aide à la décision simples.Mardi 16 décembre, les membres des jeunes agriculteurs du Loiret étaient conviés à tester en avant première  2 des 3 nouveaux outils d'aide à la décision créés par les Jeunes Agriculteurs du Cher avec le soutien du Crédit Agricole Centre Loire. La présentation était assurée par Natacha Bortolotti, chargée de mission du projet JA'prog.

    JA'prog : 3 outils pour faciliter le pilotage des exploitations

    Suite à une enquête réalisée en 2010 auprès des jeunes installés qui a révélé qu'ils avaient des difficultés à prendre des décisions face notamment à la volatilité des marchés, JA 18 a développé trois outils informatiques destinés à faciliter le pilotage des exploitations agricoles. Le premier à voir le jour en 2011 est JA'nalyse. Cet outil, programmé comme les trois autres sous Excel, est un questionnaire qui évalue l'avancement d'un projet de diversification ou d'installation. Il permet de prendre conscience des étapes nécessaires à la concrétisation d'un projet, alerte sur son niveau de réflexion et identifie les axes à approfondir. L'année suivante, JA'ccède voit le jour. Ce second outil a pour but d'évaluer la valeur globale d'une exploitation en utilisant trois approches : patrimoniale, économique et marché, tout en considérant les risques présents sur l'exploitation. Enfin le dernier né est JA'ffine. Il permet de calculer ses coûts de production par atelier et de définir son seuil de commercialisation.

    Des outils faciles et rapides pour gagner en autonomie

    L'échelon régional JA, en partenariat avec le Crédit Agricole, travaille à présent au déploiement de ses outils, dans la région Centre et le département de la  Nièvre dans un premier temps. C'est dans ce cadre que s'est tenue mardi dernier une réunion test dans le Loiret. A travers la saisie de cas-types réels, les participants ont expérimenté la prise en main de JA'ffine puis de JA'nalyse, qui de l'avis général sont "faciles et rapides d'utilisation". Autre avantage cité par les JA est le "gain d'autonomie" offert aux utilisateurs.

    JA'ffine et JA'nalyse sont déjà proposés aux agriculteurs du Cher, département pilote. Le premier, moyennant le suivi d'une formation courte destinée à comprendre et maîtriser ses coûts de production est offert à tous les participants à l'issue de la formation. Quant au second, il sera prochainement librement téléchargeable sur un site internet dédié à JA'prog.

    La formation n'est pas encore déclinée dans le Loiret, mais après cette première réunion d'essai convaincante, JA 45 souhaite maintenant présenter ses trois nouveaux outils de pilotage à ses partenaires.

  • L'heure des récompenses a sonné pour les artistes en herbe

    La classe de moyenne et grande sections de Chuelles, lauréate du concours Depuis deux semaines, l'Association des Jeunes pour les Initiatives Rurales (AJIR) sillonne les routes du Loiret pour récompenser les dix classes finalistes du concours "Dessine-moi la ferme". Organisé en partenariat avec la Banque Populaire Val de France, il vise à sensibiliser les écoliers aux métiers de l'agriculture, par le jeu et la créativité.

    Pour cette huitième édition, les écoles maternelles et élémentaires du Loiret devaient réaliser une œuvre artistique sur l'un des trois thèmes proposés par les organisateurs. Cette année, il s'agissait de : « L’agriculture, des années 50 à nos jours », « La ferme au fil des saisons » et « Comment valoriser l’eau d’hiver pour les besoins de l’été ».

    Une sélection, réalisée par un jury de professionnels du monde agricole et de l'enseignement, selon des critères objectifs, a permis de départager la trentaine de classes participantes à ce concours entièrement gratuit. Dix dessins ont ensuite été mis en ligne afin de permettre aux internautes de voter pour leurs dessins préférés.

    A l'issue des votes, c'est une classe de moyenne et grande sections de Chuelles qui a remporté haut la main le concours "Dessine-moi la ferme". Les gagnants se sont vu offrir une sortie récréative au zoo de Beauval le 19 juin dernier. Pour les neufs autres classes finalistes, des goûters 100% terroir ont été organisés dans chaque école, avec à la clé livres, sachets de graines et autres surprises.

    Pour avoir plus d'informations sur le concours, renseignez-vous auprès de l'AJIR au 02 38 71 91 31 ou ajir45@orange.fr.

  • Stop aux contraintes: mangeons français!

    Manifestation des Jeunes Agriculteurs du Loiret

    Dans le cadre de la mobilisation nationale lancée par les réseaux FNSEA et JA pour défendre la pérennité des produits français et dire stop à l’étouffement administratif et réglementaire que connaissent les agriculteurs français, JA Loiret a participé au rassemblement organisé à Rungis le lundi 23 juin. Une action de filtrage des camions alimentaires non français a ensuite été organisée au péage de Saint Arnoult en Yvelines.

    Impressions de Cédric Boussin, Président de JA Loiret

    "Je suis très content de la mobilisation de la délégation du Loiret en générale et des JA en particulier. Cette forte mobilisation montre les préoccupations des jeunes quant à leur avenir : seront-ils dans le futur agriculteurs en France... Cette action a Rungis et au péage de St Arnoult est le dernier avertissement envers nos politiques. Ils nous avaient promis des simplifications administratives et réglementaires pour redonner de la compétitivité à nos exploitations. Leurs seules réponses pour le moment: de nouvelles contraintes !!

    STOP AUX CONTRAINTES: MANGEONS FRANÇAIS . L'action a permis de mettre en évidence dans les médias cette concurrence déloyale envers nos produits français: nous n'avons pas les mêmes réglementations environnementales, sanitaires et sociales. J'espère que les JA et tous les agriculteurs seront entendus. Si ce n'est pas le cas, nous promettons de nouvelles actions dans un seul but: l'avenir de notre profession."