Actualité

Fédérer et divertir sont les maîtres mots de Terre en fête

Invités à assister au comité d'organisation en charge de C'est dans une ambiance à la fois studieuse et joyeuse que s'est déroulé le 14 mars à Gaubertin le troisième comité d'organisation en charge de l'événement "Terre en fête". La réunion, présidée par Pierre Lacombe, président des Jeunes Agriculteurs de la Beaune-la-Rolande, s'est tenue en présence des présidents des caisses locales du Crédit Agricole et de Groupama, venus découvrir le projet et échanger sur la mise en place des partenariats.

Cette année, le syndicat Jeunes Agriculteurs du Loiret a délégué aux échelons de Beaune et de Pithiviers, l'accueil de la sixième édition de "Terre en fête". Cet événement a pour but de promouvoir l'agriculture et de favoriser les échanges entre agriculteurs et citoyens, le tout en toute convivialité ! Il permet aussi de divertir les jeunes agriculteurs, une vertu fédératrice et dynamisante pour le réseau JA.

Show nocturne de moiss'batt cross

En plus du traditionnel championnat départemental de labour, de nombreuses animations sont proposées à chaque édition. Pour 2017, le comité d'organisation prévoit de débuter les festivités dès le samedi midi avec des jeux inter-échelons JA : une nouveauté introduite l'an dernier par les JA de Chatillon-Coullons avec grand succès ! La journée se terminera par une soirée paëlla animée par une course de Moiss'batt-cross nocturne et un concert. Une grande première à "Terre en fête" ! Les réjouissances se poursuivront le dimanche avec divers concours, expositions, démonstrations et animations en tout genre pour amuser petits et grands attendus en nombre les 9 et 10 septembre à Beaune-la-Rolande.

Pour mener à bien ce projet, les jeunes agriculteurs battent la campagne depuis trois mois à la recherche de sponsors. Les partenariats peuvent prendre différentes formes en fonction des besoins et des possibilités des contributeurs. Le comité d'organisation est prêt à les recevoir sur demande pour en discuter. C'était d'ailleurs la raison de la présence ce soir-là de Groupama et du Crédit Agricole. Les deux OPA ont réaffirmé leur soutien respectif aux JA et ont proposé leurs services pour imprimer les programmes et affiches de la manifestation.

Les JA feront le point sur les partenaires et le matériel lors du prochain comité d'organisation planifié le 20 avril à Pithiviers.

Suppression des prêts bonifiés pour plus de DJA

Conscient que les prêts bonifiés encore appelés les prêts à moyen terme spéciaux (MTS-JA) n’étaient plus assez attractifs, le réseau Jeunes Agriculteurs a travaillé pendant plusieurs mois, aux côtés du Ministère, sur l'amélioration du dispositif des aides accordées par l'Etat lors de l'installation.

Nouveau dispositif simple

La réforme apporte deux modifications à la DJA. La première, c'est le relèvement des plafonds de base de la DJA. Ils sont ainsi passés au 1er janvier 2017 de 9.000 € à 12.000 € en zone de plaine et de 12.500 € à 16.500 € en zone défavorisée simple. La deuxième modification, c'est le remplacement des prêts bonifiés par une nouvelle bonification de la DJA appelée « modernisation-reprise ».  Cette dernière (voir tableau 1) est fonction du coût de la reprise de l'exploitation et des investissements de modernisation. Elle est, au minimum, de 7.000 € en zone de plaine et de 13.500 € en zone défavorisée et réservée aux projets dépassant 100.000 € d'investissement. Cette majoration est accordée en même temps que la DJA et calculée sur la base des investissements prévus dans le plan d’entreprise (PE) du futur installé pour les 4 premières années d’installation.

Des bonifications supplémentaires, sur la base de critères nationaux et régionaux, s'ajoutent au montant de base. Correspondant à un pourcentage de la DJA de base, leurs montants sont, de ce fait, supérieurs avec cette réforme. (exemple : +20% de la DJA de base pour création d’emploi).

Tableau 1: Montants de la nouvelle modulation de la DJA

 
Montantdes investissements Zone de plaine Zone défavorisée
Entre 100 k€ et 250 k€ 7 000 € 13 5000 €
Entre 250 k€ et 400 k€ 10 000 € 16 500 €
Entre 400 k€ et 550 k€ 13 000 € 19 500 €
Entre 550 k€ et 700 k€ 16 000 € 22 000 €
+ 700 k€ 19 500 € 24 500 €

 

Cette réforme rend le dispositif à l'installation aidée beaucoup plus attractif en région Centre Val de Loire. Pour plus de renseignements, rapprochez vous du Points Accueil Installation (02.38.71.90.24) ou de Jeunes Agriculteurs du Loiret (02.38.71.91.31).

Les 60 ans du syndicalisme JA bientôt célébrés

Les 60 ans du syndicalisme JA bientôt célébrésRejoignez-nous TOUS à notre Assemblée Générale le 17 février à partir de 16h30 à Neuville-aux-Bois, pour célébrer les 60 ans du syndicalisme jeune.

Cet après-midi sera l’occasion d’échanger avec nos ainés sur les méthodes de travail et les principales problématiques rencontrées au fil des ans depuis la création du CDJA.

Ce sera aussi l’opportunité pour nous, JEUNES d'affirmer nos valeurs ! Nous échangerons sur des sujets prioritaires tels que l’installation et nous présenterons une avancée majeure obtenue en 2016 : la transformation des prêts bonifiés en 4ème modulation de DJA. Avec le niveau des taux bancaires actuels, les prêts bonifiés n’avaient plus leur intérêt. Jeunes Agriculteurs a donc obtenu leur remplacement par une aide directe destinée aux jeunes installés avec les aides de l'Etat.

Nous en profiterons aussi pour échanger avec notre président national JA Jérémy Decerle sur de nombreux autres sujets agricoles. Nos adhérents pourront lui poser leurs questions en direct.

L’agriculture d’aujourd’hui se fait attaquer par les médias (nous parlons des chaines grand public) et c’est à nous, professionnels, de leur répondre. Qui peut parler le mieux de ses produits que le producteur lui-même ? Malheureusement, certains ont tendance à l’oublier. Si nous ne le faisons pas, d’autres n’y connaissant rien s’en chargeront à notre place. Aujourd’hui, l’agriculture française produit ce que le consommateur veut acheter, c’est-à-dire une marchandise en quantité, économique et saine. Alors arrêtez de dire que nous travaillons mal !        

Par cet anniversaire, 60 ans de syndicat Jeune (CDJA puis JA),  soyons fiers du travail accompli, des victoires syndicales obtenues par les différentes générations de responsables... Mais le combat continue, il en va de l'avenir de nos métiers de l'agriculture, et nous vous invitons tous à nous rejoindre pour continuer ce travail.

N'oubliez pas : quand les JEUNES poussent, L’AGRICULTURE grandit…

Baptiste Menon, Président Jeunes Agriculteurs du Loiret

Florent Guilloteau, Secrétaire général.