Actualité

Bienvenue au GAEC du Petit Chambord

Romain Gillet (GAEC du petit Chambord à Dry) ouvre ce week-end ses portes pour une visite assurément riche et passionnante.30 fermes loiretaines ouvrent leurs portes au public ce week-end. Nouveau venu, le GAEC du Petit Chambord à Dry est une exploitation familiale moderne et dynamique. Romain Gillet, 24 ans, l'a rejointe en mai dernier. Il appartient à la 4ème génération.

Avec son père Philippe, Romain est aujourd'hui à la tête d'un élevage de 90 vaches laitières et de 230 hectares. Le jeune agriculteur, titulaire d'un BTS ACSE, s'est d'abord installé avec les aides fin 2015, sur une exploitation de 90 ha à Marcilly-en-Villette, reprise à un tiers par le biais du Répertoire Départ Installation (RDI), géré par la Chambre d'agriculture. Suite au départ d'un associé, il a rejoint la ferme familiale quelques mois plus tard.

L'exploitation agricole est équipée d'un robot de traite depuis 2009 et de deux distributeurs automatiques de lait cru. Le premier est situé sur la ferme et le second sur le parking de l'Hyper U à Baule. 5% de la production de lait est ainsi commercialisé en circuit court. Un choix, certes, lucratif, qui a l'avantage de leur permettre d'être en contact avec leur clientèle et d'instaurer une relation de confiance. Les deux associés songent d'ailleurs à implanter un troisième distributeur. Ils réfléchissent également à créer une fromagerie d'ici 5 ans, pour produire beurre, glace et chantilly, afin de mieux valoriser leur lait.

Gagner en autonomie alimentaire

Les cultures ne sont pas en reste. Pour l'instant, blé, orge, colza, maïs, soja, trèfle, lin, prairies et betteraves rouges sont produits. Pour une plus grande autonomie protéique, Romain envisage de cultiver du lupin et espère à terme pouvoir triturer son soja pour l'incorporer à la ration de ses vaches. L'exploitation est engagée depuis plusieurs années dans une démarche d'agriculture raisonnée. Les charges sont aussi rationnalisées, une nécessité par les temps qui courent. Romain s'est formé l'an dernier, par le biais du syndicat Jeunes Agriculteurs (JA) dont il est membre, au calcul des coûts de production avec l'outil JA'ffine. Il réfléchit à présent à revoir son système de production en passant au sans labour et en associant plusieurs cultures pour mettre à profit leurs complémentarités. Pour cela, il doit repenser sa mécanisation. "Impossible avec la conjoncture actuelle" déplore Romain qui "regrette l'absence de subvention" pour faciliter le changement de pratiques culturales.

Portes ouvertes ce week-end

Pour l'heure, le projet du moment c'est sa première porte ouverte "Bienvenue à la ferme" les 15 et 16 avril. Avec son père, ils ont vu les choses en grand. Durant deux jours, ils vont faire découvrir leur exploitation et proposer diverses animations autour de l'agriculture, telles que des démonstrations de fabrication de beurre et de chantilly, de jus de pomme ou encore de balai ! Vieux matériel et nouvelles technologies seront exposés pour retracer l'évolution de l'agriculture. Un marché du terroir, une exposition d'animaux, un repas (sur réservation uniquement), une chasse aux œufs... et plein d'autres surprises sont au programme. Le GAEC du Petit Chambord réserve aux visiteurs un accueil royal !

Tour d'horizon et d'échange sur l'activité des échelons JA

Deux à trois fois par an, les présidents des échelons locaux JA se réunissent pour échanger avec leurs homologues sur la vie du réseau JA.Un  conseil départemental, réunissant les présidents des 11 échelons locaux des Jeunes Agriculteurs du Loiret, s'est tenu le 28 mars dernier à Nesploy. Cette instance, présidée et animée par Florent Guilloteau, secrétaire général du syndicat, permet d'échanger avec ses pairs et de tirer profit de leurs expériences respectives.

La réunion de mars avait pour objectif de faire le point sur l'actualité des antennes JA locales et départementale. Preuve du dynamisme du réseau, les échelons foisonnent de projets pour les mois à venir : portes-ouvertes, réunions techniques, concours vidéo, sorties... Au niveau du département, le groupe communication prépare la 25ème édition "d'Un Dimanche à la campagne", le 20 août à Orléans. Les cantons JA sont conviés à collaborer à l'animation de cette fête qui se veut être une véritable vitrine de l'agriculture loiretaine. Les JA de Beaune et du Pithiverais organisent, quant à eux, "Terre en fête" les 9 et 10 septembre. Ils sollicitent les échelons à constituer des équipes de 4 à 5 joueurs pour défendre leurs couleurs lors des jeux inter-JA le samedi après-midi et la course de Moiss'batt-cross le dimanche.

#OriginieConnue

Un appel à mobilisation nationale, reçu le matin même de la réunion, s'est inséré dans l'ordre du jour. Le réseau JA est invité à se mobiliser début avril pour vérifier la bonne mise en œuvre de l'expérimentation de l'étiquetage de l'origine de la viande et du lait contenus dans les produits transformés. Les membres du conseil départemental se sont positionnés en faveur d'une action. Les modalités précises leur seront communiquées très prochainement.

Concours "Bien dans mes bottes"

Pour finir, les présidents ont visionné en avant-première la vidéo intitulée" "Être agri, ça me botte", réalisée par le canton Gâtinais Est 45. Avec cette vidéo, qui retrace la journée d'un agriculteur, le Loiret espère gagner le concours "Bien dans mes bottes" organisé par ISAGRI. Pour cela, leur vidéo, postée sur le page Facebook dédiée au concours, doit récolter le plus de "J'aime" d'ici le 13 avril. Les cantons JA sont invités à partager l'information sur leur page facebook respective et à en parler lors des prochaines réunions cantonales. Amis lecteurs, n'hésitez pas soutenir la vidéo du Loiret ! (Lien direct : http://shakr.cc/7cdl)

Lire la suite

Jeunes Agriculteurs du Loiret se veut être acteur de la communication sur le métier

Retour sur la réunion du groupe Communication JA-AJIR du 21 mars. Les jeunes agriculteurs  ne manquent pas de projets pour 2017 !Le groupe Communication des Jeunes Agriculteurs du Loiret s’est réuni le 21 mars à Nesploy, sous la conduite de Cédric Boussin, nouveau responsable communication des Jeunes Agriculteurs du Loiret. Cette réunion avait pour objectif de débuter les préparatifs d’  « Un Dimanche à la campagne » et de réfléchir à de nouveaux projets pour communiquer positivement sur l'agriculture.

L'événement "Un Dimanche à la campagne", créé dans les années 90, pour renforcer les liens entre agriculteurs et citadins, est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable. Chaque édition rassemble, au cœur d'Orléans, plusieurs milliers de personnes, venus découvrir l'agriculture loiretaine à travers diverses animations proposées par les Jeunes Agriculteurs du Loiret et leurs partenaires.

Un trait d'union entre la ville et la campagne

Comme en a décidé le groupe Communication, le 21 mars dernier, le 25ème "Dimanche à la campagne" programmé le 20 août  2017 sur le Quai Châtelet à Orléans, aura pour thème : "Agriculture : le saviez-vous ?". L'idée est de répondre, sans tabou, à toutes les questions que se posent les citoyens sur la profession, ses pratiques... et de rappeler l'utilité de l'agriculture. Les animations phares telles que le marché du terroir, la présentation des filières agricoles, la mini-ferme et ses animaux etc. complèteront le programme de cette journée toujours riche d'enseignements et de partage.

Likez la vidéo "Être Agriculteur, ça me botte !"

Le deuxième point abordé en groupe Communication JA-AJIR concernait le concours vidéo "Bien dans mes bottes" organisé par ISAGRI du 13 mars au 13 avril. Ce challenge, à destination des Jeunes Agriculteurs récompensera l'équipe JA dont la vidéo récoltera le plus de "J'aime". L'échelon Gâtinais Est 45 a décidé de tenter sa chance et a publié une vidéo intitulée "Ëtre agri, ça me botte". Les Jeunes Agriculteurs du Loiret vous invitent à la découvrir et à voter pour elle grâce au lien suivant http://shakr.cc/7cdl

3ème édition des "Rencontres Made in viande"

Au point suivant, Cédric Boussin a présenté les "Rencontres Made in Viande", organisées par INTERBEV. La 3ème édition aura lieu du 17 au 21 mai. Les professionnels sont invités à ouvrir leurs portes pour faire œuvre de pédagogie et de transparence auprès des citoyens. Le groupe Communication étudie la possibilité de participer à cet événement national et va relayer l'information dans son réseau.

Les 60 ans de Jeunes Agriculteurs du Loiret

Pour finir, le groupe Communication a réfléchi à la façon de marquer le soixantième anniversaire de Jeunes Agriculteurs du Loiret, le 13 avril prochain. Il a été décidé de créer une rubrique spéciale dans le Loiret Agricole et Rural baptisée "60 ans de syndicalisme jeune", qui donnera, tout au long de l'année, la parole aux anciens présidents du syndicat départemental. La première publication est prévue pour le journal du 14 avril. Le groupe Communication prépare également une vidéo retraçant 60 ans de syndicalisme à découvrir le 13 avril.

"Jeunes Agriculteurs du Loiret se veut être acteur de la communication sur le métier, car qui peut mieux que les agriculteurs parler de l'agriculture ?" souligne Cédric Boussin.  Le prochain groupe de travail se tiendra le 9 mai à Nesploy. "Tous les jeunes agriculteurs souhaitant s'investir et partager leurs idées sont les bienvenus".