Actualité

Les écoliers prennent la clé des champs

L’association de communication des Jeunes Agriculteurs (AJIR) éveille les écoliers à l’agriculture et leur donne le goût au métierDans le cadre de l’opération « Raconte-nous la ferme », une quarantaine d’élèves de l’école maternelle de Vieilles-Maisons-sur-Joudry ont passé un après-midi sur la ferme de Thibaut Strobel à Coudroy. Ils ont commencé par rendre visite aux génisses qui pâturaient dans les pairies alentours. Ils ont ensuite vu l’alimentation du bétail (foin, ensilage, tourteau…). La balade s’est acheminée par une démonstration de la traite des vaches.

Cette sortie venait en complément d’une intervention en classe de Thibaut Strobel, quelques jours plutôt. Entièrement gratuite, elle était organisée par l’Association des Jeunes agriculteurs pour les Initiatives Rurales (AJIR), dans le cadre de leur opération intitulée « Raconte-nous la ferme ». Cette dernière a pour objectif de sensibiliser les scolaires au métier d’agriculteur et de susciter des vocations. Elle permet, en outre, de leur expliquer d’où provient le contenu de leurs assiettes.

Cette belle opération de promotion, organisée avec le soutien de la Banque Populaire Val de France,  s'adresse à toutes les écoles maternelles et élémentaires du Loiret jusqu'aux classes de CE2. Pour en savoir plus et connaître les démarches pour inscrire une classe à la rentrée prochaine, contactez l'association au 02.38.71.91.31 ou ajir45@orange.fr.

JA/FDSEA mobilisés contre l'importation de produits agricoles ne respectant pas les normes françaises

Blocage du dépot pétrolier de St Jean de Braye (45)Faute de réponse du gouvernement français à la suite du blocage de la raffinerie de Coignières (78) hier durant 24 heures, les Jeunes Agriculteurs du Loiret et la FDSEA du Loiret ont décidé de durcir le mouvement. Depuis 6h30 ce matin, les deux syndicats bloquent l’entrée du dépôt pétrolier de Saint Jean-de-Braye (avenue Denis Papin).

Nos revendications sont simples et légitimes. Elles se résument en quatre points :

  • Interdire l’importation de tout produit ne correspondant pas aux standards de production français,
  • Consulter systématiquement le CORENA (Comité de rénovation des Normes en Agriculture) pour réaliser des études d’impact en cas de nouvelles réglementations,
  • Réduire le coût du travail saisonnier pour limiter le dumping social,
  • Donner des moyens pour concrétiser les objectifs des Etats généraux de l’Alimentation et pour mettre en œuvre les plans filières.

 

Le blocage du site de Saint Jean-de-Braye est prévu au moins jusqu’à la conclusion de la réunion de cet après-midi entre le Ministère de l’Agriculture et les représentants nationaux JA-FNSEA. Celle-ci sera déterminante pour la suite à donner au mouvement.

Du changement en perspective

Les Jeunes Agriculteurs du Loiret, au travers de leur association AJIR, travaillent à redorer l’image de l’agriculture auprès du grand public et des scolaires.Le groupe Communication, réunissant les membres des Jeunes Agriculteurs du Loiret et de l’Association des Jeunes pour les initiatives Rurales (AJIR), s’est réuni le 30 mai au soir à Nesploy, pour, principalement, avancer sur les préparatifs « d’Un Dimanche à la campagne ».

Vitrine de l’agriculture loiretaine, de ses métiers et des filières, le « Dimanche à la campagne » fait un lien entre le monde agricole et le grand public depuis bientôt 26 ans. L’édition 2018, qui se tiendra le 19 août sur le quai du Châtelet à Orléans, multipliera les animations ludiques et pédagogiques en particulier sur le « soja », thème de cette année.

« L’événement sera un moment propice aux échanges et à la bonne humeur» souligne Laura Bes, responsable Communication des Jeunes Agriculteurs du Loiret. Au total, une cinquantaine d’agriculteurs seront présents dès 9 heures pour faire découvrir leur métier, leurs pratiques et répondre à toutes les questions du grand public.

Côté programmation, peu de changements annoncés par rapport à l’an passé. Marché du terroir, mini-ferme, démonstrations en tous genres constitueront le gros de l’affiche. La nouvelle équipe JA-AJIR a, néanmoins, entamé une réflexion pour faire évoluer l’événement dès 2019. Une première rencontre avec Monsieur Foussier, adjoint au maire d’Orléans, s’est d’ailleurs tenue le lendemain du groupe de travail, pour prendre la température. Ce dernier s’est montré à l’écoute de toute proposition.

Au cours de la réunion, il a aussi été question du devenir de l’opération « Raconte-nous la ferme ». Depuis une bonne vingtaine d’années, l’association AJIR propose aux écoliers du Loiret de s’initier à l’agriculture, au travers notamment d’une visite de ferme. Les membres du groupe Communication souhaitent revoir le concept, pour faciliter l’engagement des agriculteurs dans l’opération. Ils envisagent ainsi de proposer une « formule plus standardisée qui sera plus rassurante pour les agriculteurs et enseignants » explique Laura Bes. Une rencontre avec la Banque Populaire Val de France, partenaire exclusif de l’opération, est d’ores-et-déjà programmée pour avancer sur le sujet.

Un nouveau vent souffle sur le groupe Communication JA-AJIR !