Actualité

Les 60 ans du syndicalisme JA bientôt célébrés

Les 60 ans du syndicalisme JA bientôt célébrésRejoignez-nous TOUS à notre Assemblée Générale le 17 février à partir de 16h30 à Neuville-aux-Bois, pour célébrer les 60 ans du syndicalisme jeune.

Cet après-midi sera l’occasion d’échanger avec nos ainés sur les méthodes de travail et les principales problématiques rencontrées au fil des ans depuis la création du CDJA.

Ce sera aussi l’opportunité pour nous, JEUNES d'affirmer nos valeurs ! Nous échangerons sur des sujets prioritaires tels que l’installation et nous présenterons une avancée majeure obtenue en 2016 : la transformation des prêts bonifiés en 4ème modulation de DJA. Avec le niveau des taux bancaires actuels, les prêts bonifiés n’avaient plus leur intérêt. Jeunes Agriculteurs a donc obtenu leur remplacement par une aide directe destinée aux jeunes installés avec les aides de l'Etat.

Nous en profiterons aussi pour échanger avec notre président national JA Jérémy Decerle sur de nombreux autres sujets agricoles. Nos adhérents pourront lui poser leurs questions en direct.

L’agriculture d’aujourd’hui se fait attaquer par les médias (nous parlons des chaines grand public) et c’est à nous, professionnels, de leur répondre. Qui peut parler le mieux de ses produits que le producteur lui-même ? Malheureusement, certains ont tendance à l’oublier. Si nous ne le faisons pas, d’autres n’y connaissant rien s’en chargeront à notre place. Aujourd’hui, l’agriculture française produit ce que le consommateur veut acheter, c’est-à-dire une marchandise en quantité, économique et saine. Alors arrêtez de dire que nous travaillons mal !        

Par cet anniversaire, 60 ans de syndicat Jeune (CDJA puis JA),  soyons fiers du travail accompli, des victoires syndicales obtenues par les différentes générations de responsables... Mais le combat continue, il en va de l'avenir de nos métiers de l'agriculture, et nous vous invitons tous à nous rejoindre pour continuer ce travail.

N'oubliez pas : quand les JEUNES poussent, L’AGRICULTURE grandit…

Baptiste Menon, Président Jeunes Agriculteurs du Loiret

Florent Guilloteau, Secrétaire général.

Retour sur l'assemblée générale des JA de Chatillon-Coullons

Les adhérents desLe 20 janvier, c'était au tour des JA Chatillon-Coullons de tenir leur assemblée générale. L'occasion de dresser le bilan de l'année écoulée et de faire le plein de projets Jeunes Agriculteurs (JA) de Chatillon-Coullons se sont retrouvés pour leur assemblée générale annuelle, au restaurant "La Barbe Grise" à Coullons, le 20 janvier. Une douzaine de personnes ont participé à cette réunion, en présence d'Anthony Paris et de Maxime Buizard-Blondeau, respectivement Trésorier et Responsable "Installation-Foncier" de Jeunes Agriculteurs du Loiret.

La Présidente, Lucie Salin, a ouvert les travaux, par une présentation du rapport d'activité. Outre le traditionnel méchoui du printemps, l'échelon a accueilli la cinquième édition de "Terre en fête", les 3 et 4 septembre à Poilly-lez-Gien. Avec sa course endiablée de moiss'batt et ses concours agricoles, cette fête de l'agriculture à la sauce berrichonne a connu un franc succès ! Afin de remercier les personnes qui les ont soutenus dans ce projet, les JA de Chatillon-Coullons organisent un apéritif dinatoire le 11  février. Cette soirée sera l'occasion de se remémorer en images, les meilleurs instants de cette 5ème édition.

Les deux représentants de Jeunes Agriculteurs du Loiret ont ensuite pris la parole pour présenter le bilan d'activité et les acquis syndicaux. L'entrée en vigueur en juillet dernier du Schéma Directeur Régional des Exploitations Agricoles (SDREA) ne satisfait pas le syndicat. Maxime Buizard-Blondeau, en charge du dossier, "milite pour sa révision dès 2018". Ce dernier regrette "qu'il n'y ait pas de bonification pour les jeunes agriculteurs installés avec les aides". Autre sujet de préoccupation : la réforme des zones défavorisées. Beaucoup de communes du Loiret actuellement en zones défavorisées, risquent d'être déclassées, ce qui entrainerait une perte d'aides pour les agriculteurs ; une mesure intolérable ! Concernant la transformation des prêts bonifiés en 4ème modulation de DJA, l'élu JA s'est réjoui de cette réforme. "Les JA y gagnent avec cette bonification" a-t-il conclu.

Formation, année blanche, réduction laitière, gaspillage du foncier... les échanges avec les élus départementaux ont été riches.

Lire la suite

Les JA de Lorris-Bellegarde en assemblée générale

Avant la partie statutaire, les JA de Lorris-Bellegarde ont eu le plaisir de visiter la LSDH, une entreprise familiale spécialisée dans le conditionnement des liquides alimentaires aseptiques ou réfrigérés.Le 16 janvier, l'antenne locale des Jeunes Agriculteurs de Lorris-Bellegarde a tenu son assemblée générale sur le site de la laiterie de Saint-Denis de l'Hôtel, en présence de Florent Guilloteau, secrétaire général JA Loiret. Une douzaine de membres étaient présents.

Son Président Thibaut Strobel a ouvert la séance en remerciant la laiterie pour son accueil. Il a excusé le trésorier absent pour cause de grippe et a présenté le bilan financier de l'année écoulée légèrement excédentaire. Dans son rapport d'activité, le président est revenu sur les temps forts de 2016 : participations aux événements JA45, bricolage de la moiss'batt-cross, témoignage vidéo sur l'installation en agriculture.

Projets 2017

Par la suite, Thibaut Strobel a exposé les nombreux projets à venir. Trois fermes du canton vont accueillir, d'ici juin, des écoles du secteur pour faire découvrir le métier d'agriculteur. Ces visites s'inscrivent dans le cadre de l'opération "Raconte-nous la ferme" organisée par l'Association AJIR en partenariat avec la Banque Populaire Val de France. L'échelon prévoit également de participer au comice agricole à Lorris fin août et de concourir à "Terre en fête" début septembre, au volant de la "Rigoleuse" : nom attribué à leur moiss'batt-cross. Celle-ci nécessite encore pas mal d'heures de mécanique pour être fin prête.

Les discussions ont ensuite porté sur une nouvelle découpe des échelons locaux. Nicolas Petit, secrétaire général adjoint JA45, a fait part de ses premières réflexions. Au vu de l'heure, il a été décidé d'étudier la question lors d'une prochaine réunion cantonale.

Pour clore l'assemblée générale et célébrer la nouvelle année, les JA sont allés au restaurant, accompagnés des épouses.