Actualité

  • Projet de mandature 2020-2021 des Jeunes Agriculteurs du Loiret

    Rassemblé en séminaire le 10 février, le nouveau conseil d’administration des Jeunes Agriculteurs du Loiret s’est doté d’un projet de mandat ambitieux et innovant.Les vingt administrateurs de Jeunes Agriculteurs du Loiret fraîchement élus se sont réunis pour la première fois le lundi 10 février pour un séminaire de début de mandat. Les objectifs de cette journée étaient multiples, les principaux étant de créer un esprit d’équipe,  de répartir les commissions et de rédiger le projet de mandature. Alice Lemaire, conseillère réseau national et Cécile Grivot, déléguée régionale, ont animé cette session d’accueil par différents ateliers.

    Etat des finances de JA Loiret

    La mise en route de la nouvelle équipe départementale s’est tenu à Fleury-les-Aubrais dans les locaux de CER France Alliance Centre, partenaire du syndicat. Son directeur de Territoire, Didier Perrier, a présenté en milieu de matinée aux nouveaux élus JA, un état des finances du syndicat et de l’association AJIR (Association des Jeunes pour les Initiatives Rurales) créée en 2003 pour porter les opérations de communication. Depuis 2018, la comptabilité des deux structures est réalisée par le centre de gestion qui apporte toute son expertise dans le domaine.

    Bilan et projection

    Un bilan du mandat  2018-2019 présidé par Maxime Buizard Blondeau, a été dévoilé. Quatre thématiques fortes avaient été retenues : l’installation, la communication, la dynamique du réseau et le développement de partenariats. 90 % des projets ont été réalisés. Le syndicat a notamment conservé la labellisation Point Accueil Installation et a embauché une animatrice pour renseigner tous les porteurs de projet en agriculture. Un troisième événement, baptisé Festi’Ferme, a vu le jour en juin dernier. Une seconde édition est d’ailleurs en préparation. L’équipe sortante a également accueilli deux instances nationales dont l’Université d’hiver qui a rassemblé cent-trente participants début décembre à Saint-Jean-de-Braye. Enfin, le syndicat a remporté les élections à la chambre d’Agriculture au côté de la FDSEA du Loiret.

    Le 10 février, la nouvelle équipe en place s’est fixé trois grands axes de travail : l’installation, les filières et la communication. Une dizaine d’actions ont été déclinées pour chacune de ces trois priorités, parmi lesquelles figure l’organisation d’un événement de grande ampleur en plein cœur d’Orléans pour 2021 inspiré de Nature capitale. Le syndicat réfléchit également à candidater pour accueillir à son tour Les Terres de Jim, la nouvelle appellation de la finale nationale de labour. L’ultime édition loiretaine s’était tenue en 1959 !  C’est une feuille de route ambitieuse et innovante que s’est fixée la nouvelle équipe présidée par Charles Perdereau.

  • Une nouvelle équipe à la tête de Jeunes Agriculteurs du Loiret pour deux ans

    Noouveau conseil d'administration de Jeunes Agriculteurs du Loiret présidé par Charles PerdereauLe 31 janvier, quatre-vingts membres des Jeunes Agriculteurs du Loiret ont assisté à l’assemblée générale du syndicat qui s’est tenue dans les locaux de la salle polyvalente de Boësses mis gracieusement à disposition par la municipalité. Cette année, ce temps fort a été marqué par le renouvellement du conseil d’administration. Retour sur le huis-clos organisé en présence d’Eric Fleury, administrateur Jeunes Agriculteurs et Simon Bransard, vice-président JA Centre-Val de Loire.

    Bilan financier équilibré

    Clément Mercier, le trésorier, a ouvert la séance en présentant les comptes du syndicat. Après plusieurs années déficitaires, le bilan financier 2019 laisse apparaitre un modeste excédent (455 €), dû à la réussite des événements particulièrement nombreux l’an passé et à une gestion très rigoureuse de l’équipe sortante. Dans ce contexte, les cotisations pour 2021 seront maintenues à leur niveau actuel à savoir : 80 € pour les agriculteurs, 30 € pour les étudiants et 60 € pour les salariés. Un abonnement d’un an au bimestriel JAMAG est inclus avec l’adhésion au syndicat.

    Rapport moral adopté à l’unanimité

    Le secrétaire général, Florent Guilloteau, a par la suite présenté le rapport moral avec ses adjoints, Cédric Perdereau et Pierrick Pigot. Ensemble, ils sont revenus sur les dernières mobilisations syndicales (accords de libre-échange, agribashing et ZNT), pour démontrer, avec quelques acquis syndicaux à l’appui, l’intérêt des mobilisations. « Ca faisait longtemps que JA n’avait pas fait autant de manifestations […] Ça montre bien l’esprit du réseau JA de se serrer les coudes » a souligné le président sortant, Maxime Buizard Blondeau qui voit dans les arbitrages en cours de la future PAC, « de nombreux enjeux financiers bien plus importants encore à défendre pour le maintien de nos agricultures ».

    Charles Perdereau, 27ème président JA Loiret

    L’assemblée a par la suite procédé à l’élection du nouveau conseil d’administration. Ce dernier compte dorénavant vingt élus contre vingt-deux, suite à la fusion cet automne des cantons de Briare et de Chatillon-Coullons. Charles Perdereau, 29 ans, succède à Maxime Buizard Blondeau, à la tête du syndicat. Le reste du bureau sera élu le 10 février lors du séminaire de début de mandat. Les principaux objectifs de cette journée seront « de créer un esprit d’équipe, de répartir les commissions et de définir le projet de la nouvelle mandature ».

    Pour clore avec humour le huis-clos et remémorer de joyeux souvenir de ces deux dernières années présidées par Maxime Buizard Blondeau, un film bêtisier a été projeté. La conviJAlité était le maitre-mot du mandat qui l’a prouvé une nouvelle fois !

  • Terre en fête en préparation

    La Paysanne Race, nouvelle activité proposée à Terre en fête 2020Le comité de pilotage en charge de l’organisation de la prochaine édition de Terre en fête s’est réuni le 24 janvier à Sigloy pour faire le point sur le projet et travailler sur les supports de communication.

    Nouveauté 2020 : la Paysanne Race

    Deux jours plus tôt, un groupe de travail restreint a planché sur la Paysanne Race, nom de la course à obstacles qui sera à l’affiche de la 9e édition programmée le 6 septembre à Donnery.  Pour préparer cette nouvelle animation, les JA ont fait appel à un coach sportif qui a réfléchi à des épreuves calquées sur le métier d’agriculteur. Un test grandeur nature a été réalisé dimanche dernier par quelques JA volontaires. Cette course fun, unique en son genre, se jouera seule ou entre amis et sera accessibles à tous (certificat médical obligatoire), l’essentiel étant de s’amuser !

    Point d’étape

    La recherche de partenaires, d’exposants et d’animations se poursuit. Pour la bonne organisation de cette fête, les Jeunes Agriculteurs doivent rassembler les fonds et le matériel nécessaire à la tenue de cette journée. Des premiers contacts ont été pris et quelques réponses positives déjà reçues. Les producteurs, concessionnaires, entreprises ou collectivités souhaitant participer ou soutenir cette grande fête agricole sont invités à contacter au plus vite les organisateurs au 02.38.71.91.31 ou ja.loiret@gmail.com.

    Pour finir, le comité de pilotage a dessiné les contours de l’affiche 2020. Inspirée de celle réalisée l’an dernier, elle mettra en avant la Paysanne Race, la grande nouveauté 2020.

    ⇒ Prochaine réunion le 21 février 2020 à Sigloy.