Actualité

Terre en fête 2019 se prépare dès maintenant

Réunion de lancement des préparatifs de Terre en fête 2019.Le 5 octobre, les membres des Jeunes Agriculteurs de l’échelon Gâtinais Est 45 se sont retrouvés au GDA de Chuelles, pour la réunion de lancement des préparatifs de la 8ème édition de Terre en fête, programmée le 1er septembre 2019. Etaient également présents le Président des Jeunes Agriculteurs du Loiret, Maxime Buizard Blondeau et la Responsable Communication, Laura Bes.

Depuis 7 ans, Terre en fête, manifestation annuelle des Jeunes Agriculteurs du Loiret, tourne dans le département, pour toucher un large public. Cet événement, théâtre du championnat départemental de labour et du Moiss’batt’cross, permet de faire découvrir l’agriculture, ceci dans une ambiance festive et conviviale, reflet parfait de l’état d’esprit du réseau JA.

Une année de préparation

Après Saran en 2015, Poilly-lez-Gien en 2016, Beaune-la-Rolande en 2017 et récemment Greneville-en-Beauce, la fête revient à l’est du département l’an prochain. Une annonce faite par le président JA Loiret le 2 septembre, lors du discours inaugural de la dernière édition. Cela faisait 5 ans que Terre en fête n’avait pas eu lieu dans le secteur.

« La mise en place d’un tel événement nécessite un travail important et une organisation sans failles » a rappelé Laura Bes, qui a eu la mission de coordonner la dernière édition en date. Fort des expériences passées et de l’accompagnement de JA Loiret, l’antenne locale entame sereinement les préparatifs, sous la conduite de leur président Pierrick Pigot.

La première réunion du comité de pilotage, qui a réuni une vingtaine de JA, a permis de définir les grandes lignes de la fête à venir. Les sports mécaniques seront à l’honneur. En plus du traditionnel concours de labour et de la course de Moiss’batt’cross, deux animations phares de Terre en fête,  une manche féminine de Moiss’batt’cross ainsi qu’une compétition de Traines-culs enrichiront le programme des réjouissances. Mini-ferme, marché du terroir, exposition de matériel, démonstration de moisson d’antan, baptême de l’air et bien d’autres animations… devraient compléter l’affiche. Les JA se sont repartis les tâches et démarches à effectuer. Ils feront le point sur les avancées et prendront collégialement les décisions lors des comités de pilotage qui se tiendront chaque début de mois. La priorité du moment est de trouver un site d’une quinzaine d’hectares, si possible proche de l’agglomération Montargoise, pour accueillir cette fête agricole.

Si vous voulez contribuer de quelque façon que ce soit à la réussite de ce projet, n’hésitez pas à contacter les Jeunes Agriculteurs du Loiret au 02.38.71.91.31 ou ja.loiret@gmail.com

Réunion du groupe Communication JA

Prochain groupe Communication JA le 26 novembreUn groupe de travail « Communication » s’est tenu le 3 octobre à Nesploy, sous la conduite de Laura Bes, responsable Communication. Cette instance, ouverte à tous les membres du réseau Jeunes Agriculteurs du Loiret, a pour mission de proposer au Conseil d’administration une stratégie de communication pour promouvoir l’agriculture et les métiers connexes, et au-delà, les actions et les positions du syndicat JA.

De nombreux sujets étaient à l’ordre du jour de la réunion. Parmi eux, le troisième événement JA en préparation pour le week-end du 1 et 2 juin 2019. Gabriel Beaulieu, président JA Loire Beauce a présenté les grandes lignes du projet, qui a pour objectif de faire découvrir au grand public les coulisses de l’agriculture.

Le groupe de travail s’est également penché sur la conception et l’aménagement d’un stand JA attrayant pour optimiser au mieux la participation du syndicat dans les comices, foires et autres événements qui ponctuent l’année. Achat de stands, réactualisation de la plaquette JA et développement d’animations ont été actés.

Les thèmes des deux prochains concours photos ont été arrêtés. C’est « récolte d’automne » pour le mois d’octobre et « semis d’automne » pour novembre. Pour participer et tenter de gagner un tee-shirt JA, les participants doivent envoyer leurs plus beaux clichés (dans la limite de 3) sur le thème imposé avant le 20 de chaque mois à l’adresse mail suivante : ja.loiret@gmail.com

Dépaysement agricole aux Pays-Bas

 

Les Jeunes Agriculteurs de Jargeau – Châteauneuf/Loire se sont rendus, le temps d’un week-end, aux Pays-Bas pour y découvrir l’agriculture à la sauce hollandaiseAvec l’appui de la société Wigerd Van den Berg avec laquelle travaille Adrien Coppoolse, le président des Jeunes Agriculteurs de Jargeau-Chateauneuf/Loire, une dizaine de JA se sont rendus en Hollande mi-septembre, pour un voyage d’études. Ce périple de deux jours et demi fut riche en découvertes.

La première escale fut Berg Fourage. L’entreprise, spécialisée dans l’import/export, transforme 40 tonnes de paille par jour en paille broyée et dépoussiérée, conditionnée en sacs de 25 kg pour les engraisseurs de veaux de lait. La société s’est donné pour objectif « d’avoir zéro perte ». Les déchets sont ainsi transformés en bouchons de poussière. Vendus 150 € la tonne, ces granulés sont utilisés comme litière dans les bâtiments de volailles. Berg Fourage dispose également de ses propres sociétés de transport et de fabrication de remorque.

Les Jeunes Agriculteurs ont ensuite visité un élevage porcin de 3.500 truies, qui vise la production de 100.000 porcelets par an. Cette mégaferme possède sa propre usine d’aliments ainsi que quatre unités de méthanisation, qui chauffent l’usine et les bâtiments d’élevage. 55 personnes travaillent sur le site.

Pour finir, le groupe de JA a fait étape dans une ferme laitière de 700 vaches élevées en stabulation à logettes sur sol en caillebotis et équipée d’un Distributeur Automatique de Concentré (DAC). L’exploitation, hautement spécialisée pour comprimer les coûts, dispose d’une salle de traite rotative de 50 places.

Au cours de ce séjour, les Jeunes Agriculteurs se sont également octroyé quelques pauses touristiques pour découvrir la capitale Amsterdam ainsi que la ville de Bruges, située sur la route du retour.

Ce voyage, en partie financé avec les recettes de leur bal annuel, leur a permis de découvrir l’agriculture hollandaise : une agriculture très intensive et hautement spécialisée dans un pays à forte pression foncière. Les Jeunes Agriculteurs sont rentrés motivés et inspirés par leurs observations. Le groupe, plus soudés que jamais, envisage de renouvelé l’aventure pour découvrir d’autres agricultures.